Accès direct au contenu

Sacrifice

Un Lillois prêt à mourir pour Anelka !

Nicolas Anelka

Nicolas Anelka a pâti tout au long de sa carrière d’une image, pas forcément justifiée, de mauvais garçon, arrogant et je-m’en-foutiste. S’il compte bon nombre de détracteurs, l’ancien attaquant de Chelsea peut également se targuer d’avoir des fans, prêts aux pires folies pour sa belle gueule.

En s’exilant en janvier dernier en Chine pour relever un dernier challenge au Senghaï Senshua, Nicolas Anelka continue de cultiver son côté atypique et imprévisible. Un joueur qui est et restera en dehors des normes en vigueur. Et au-delà du formidable footballeur qu’il est, c’est cette façon d’être qui agace autant qu’elle suscite admiration et respect.

Rodelin prêt au sacrifice maya pour Anelka
Le soi-disant auteur du désormais cultissime « Va te faire enc... » adressé à Raymond Domenech lors de la Coupe du monde 2010 n’a jamais raffolé des médias, préférant toujours la discrétion à l’exposition médiatique. Nicolas Anelka s’est pourtant mis à nu, mardi soir dernier, dans un documentaire diffusé sur Canal+ intitulé « L’entrée des Trappistes », consacré à l’ancien joueur du PSG, d’Arsenal, du Real Madrid ou encore de Chelsea et à ses deux amis nés comme lui à Trappes, Jamel Debbouze et Omar Sy. Un documentaire sûrement à l’origine de ce commentaire de l’attaquant du LOSC, Ronny Rodelin, sur son compte Twitter : « Nicolas ANELKA #jePeuxDeadPourToi » Comprenez : Nicolas Anelka, je peux mourir pour toi. C’est peut-être pour cela qu’on n’a plus revu Ronny Rodelin sur les pelouses de Ligue 1 depuis le 18 novembre dernier ?