Accès direct au contenu

Gignac de retour ?

Tableau noir comment France Albanie peut inspirer l’OM

L'Olympique de Marseille est à la recherche de certitudes sur le terrain. Et si Didier Deschamps allait piocher du côté de Laurent Blanc et France-Albanie pour faire tourner son équipe ?Laurent Blanc, avant la partition dramatique rendue lors de France-Bosnie, avait réussi à redonner des couleurs au jeu de l'équipe de France face à l'Albanie. La raison ? Un 4-4-2 avec deux véritables pointes, Gomis et Rémy. Un Loïc Rémy, néanmoins, beaucoup plus mobile que Gomis et qui a eu notamment tout le loisir de se retrouver régulièrement sur le côté droit pour faire parler sa vitesse et sa capacité de débordement. Pourquoi Didier Deschamps ne s'inspirerait pas de ce système pour l'adapter à l'OM ? Deschamps a tout ce qui faut en stock pour pouvoir tenter le coup. Y compris ce soir face à Toulouse. Un attaquant capable d'occuper la pointe de l'attaque, André-Pierre Gignac. Un Loïc Rémy exactement dans le même rôle qu'en équipe de France. Et un Morgan Amalfitano aussi à l'aise sur le côté, quand Rémy est en poitne, que dans l'axe, quand Rémy décide de s'excentrer un peu... Et pour les inquiets du replacement défensif avec deux attaquants, comme le disent souvent les coachs, l'important n'est pas le système, mais l'animation. Et le 4-4-2 peut aisément se transformer en 4-4-2, avec Rémy chargé du couloir en phase défensive et Amalfitano dans l'axe, pour apporter un peu plus de densité au milieu de terrain. Deschamps aura-t-il l'audace de tenter ce coup-là, et essayer peut être d'offrir un peu plus de jeu aux supporters marseillais ?