Accès direct au contenu

Dégonflage de melon

Saihi : « Non, nous navons pas la grosse tête »

Jamel Saihi

Louis Nicollin n’a pas vraiment été tendre avec ses joueurs le week-end dernier, après la défaite (1-0) concédée contre Marseille. « Je pense que les trois quarts sont cons alors ça ne peut pas marcher […] Je pense qu’il y en a, il faut qu’ils fassent vite leurs valises, qu’ils prennent leurs sous ailleurs et qu’ils ne nous emmerdent plus », avait notamment déclaré le président de Montpellier. 

« On sait comment est le président »
« C’était de la colère, je pense. Quand on est énervé, on peut dire certaines choses. On ne l’a pas mal pris. On sait comment est le président. Il est généreux et a un grand cœur, mais on sait que ça peut péter après un match. Mais il n’y a rien d’alarmant. De toute façon, la seule chose qui doit compter pour nous c’est le terrain. À nous de travailler et de faire les efforts », déclare Jamel Saihi dans Le 10 Sport cette semaine.

« On sait d’où on vient »
Mais les Montpelliérains ont-ils pris la grosse tête depuis leur titre de champion de France ? « Non, je ne pense pas que ce soit le cas. On est un groupe sain. On sait d’où on vient. On a fait une grosse saison l’an passé, mais cette saison sera certainement encore plus difficile », répond Saihi. 

« Important de gagner contre Sochaux »
Le milieu de terrain qui était suspendu lors de deux derniers matches fera son retour samedi contre Sochaux et espère l’emporter. « Je suis impatient. Pour moi, c’est comme si la saison allait démarrer samedi. J’espère que le résultat sera positif. C’est important. D’autant plus qu’il va y avoir la tête internationale après. Pour l’ambiance générale, ce serait bien de prendre trois points avant cette coupure de quinze jours », explique-t-il.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Jamel Saihi dans Le 10 Sport, dans vos kiosques.