Accès direct au contenu

Foot - Rennes

Rennes : Ruello évoque l’arrivée de Létang

Après avoir démissionné il y a quelques jours de son poste à la présidence du Stade Rennais, René Ruello évoque sans détour l’arrivée d’Olivier Létang et explique que leur cohabitation était impossible. « Ça réduisait le rôle de président à un rôle de figurant, donc j'ai préféré démissionner. Je ne pense pas qu'il puisse fonctionner différemment dans un club de la taille de Rennes (Létang a été nommé président délégué et manager général, Jacques Delanoë étant président non exécutif). Maintenant, la page est tournée, bonne chance à ceux qui sont là. Mais le vrai problème, c'est le limogeage de Gourcuff, ça c'est grave, c'est très dur pour lui au vu de son investissement. Quand on a négocié son contrat et son salaire, il m'a dit : "Tu mets ce que tu veux, ça m'est égal." Donc je lui ai dit en plaisantant : "Je te mets 5 000 euros alors ?" “Faut peut-être pas exagérer non plus", qu'il disait. On a mis un 0 en plus. Donc 50 000. C'est un coach qui ne venait pas là pour gagner de l'argent, mais par passion, pour le foot, pour le Stade Rennais, pour construire un club pour la Bretagne. J'ai des confrères qui m'appellent et se marrent en me disant : "René, vous êtes champion du monde, on n'avait jamais vu ça », confie-t-il à L’Equipe.