Accès direct au contenu

Virage à 180 degrés

Quand Remi Garde refusait dentrainer lOL

Rémi Garde est le grand favori pour remplacer Claude Puel la saison prochaine. Pourtant, entraîner Lyon ne semble pas être le rêve numéro 1 de cet homme de l'ombre...

Au cours d'une interview donnée à Lyon Capitale au mois de mai, Rémi Garde, en charge du centre de formation de l'OL avait alors indiqué ne pas être prêt à entraîner l'équipe première. Pourtant, aujourd'hui il fait figure de favori pour remplacer l'entraîneur sortant Claude Puel. Actuellement en charge du centre de formation lyonnais, Rémi Garde est sorti de l'ombre depuis quelques semaines, après que Jean-Michel Aulas ait émis le souhait de rénover le fonctionnement du club.

Pas l'intention de prendre les devants
Le président de l'Olympique lyonnais souhaite en effet s'appuyer d'avantage sur l'Académie et ses jeunes talents. Avec un départ quasi assuré cet été de Claude Puel, Rémi Garde apparait comme l'homme idéal pour reprendre le poste. Mais d'après ses déclarations, ce n'est pas un projet qui le tentait il y a huit jours : «Je m’inscris pleinement dans la durée, car la mission est passionnante. Elle est intéressante. C’est un endroit dans le club que je connais bien. J’ai quelques idées et j’ai envie de faire avancer les choses.» Il est même catégorique quand on lui demande si l'idée ne l'a jamais séduit : «Écoutez non. On m’a confié une mission. Même si le travail au quotidien est compliqué - pour différentes raisons -, il est intéressant. Je poursuis la mission qu’on m'a confiée.»

En bon soldat et passionné de la formation, Rémi Garde pourrait être tenté par cette nouvelle mission de constituer une équipe lyonnaise à l'image d'un Arsenal ou d'un FC Barcelone : en s'appuyant sur de jeunes talents formés au club et en y ajoutant des joueurs expérimentés venus d'autres clubs. La réponse sera connue d'ici deux semaines comme l'a laissé entendre Jean-Michel Aulas à Claude Puel.