Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Un dirigeant du PSG impliqué dans une bagarre ?

Olivier Létang, PSG

C’est le journal L’Union de Reims qui rapporte l’information. Olivier Létang aurait été à l’origine d’une bagarre. Le directeur sportif adjoint du PSG dément.

Présent à Reims le weekend dernier pour assister à un tournoi de jeunes où un ami de son fils jouait, l’ancien joueur du Stade de Reims et actuel directeur sportif adjoint du PSG aurait été à l’origine d’une bagarre. L’arbitre assistant, au cœur de l’affaire, a rapporté les faits mais le dirigeant parisien dément fermement.

LA VERSION DE LA VICTIME

Après avoir contesté l’arbitrage de l’assistant, Olivier Létang aurait enchaîné des propos sarcastiques : « Ce père de famille me disait :’’Ah ! Elle est nerveuse en plus…’’Ou encore : ‘’Oh ! Elle est mignonne’’… J’avais le sentiment que toute cette ironie était destinée à me faire perdre mon sang-froid ». Après le coup de sifflet final, le père d’un joueur rémois serait intervenu : « J’ai cru qu’il allait s’interposer en se mettant entre nous, mais il m’a directement mis un coup de tête dans le nez. Une veine a éclaté et il y avait du sang partout », confie l’assistant Khalid Rhattat. « Quand j’ai appris le nom du père de famille qui avait tenu les propos, j’en ai pas cru mes oreilles. Et quand j’ai vu sa photo s’afficher sur internet sous le titre de directeur sportif adjoint du PSG, j’étais abasourdi (…) J’ai été humilié devant lui. Je ne veux pas gagner d’argent avec cette histoire. Je ne cherche qu’une chose : retrouver mon honneur qui a été bafoué ».

LÉTANG DÉMENT

Également invité à réagir à cette affaire, Olivier Létang dément fermement : « Je n’ai jamais dit ça. Ça n’a aucun sens de prétendre que j’ai pu tenir des propos grossiers, injurieux ou tendancieux. Les gens qui me connaissent savent que je n’ai rien à voir avec ce type de comportement. Je n’ai pas vu l’échange car ça a dégoupillé rapidement. J’ai été moi-même choqué par ce qui s’est passé. Les plateaux des petits ne doivent être que plaisir. Je combats depuis toujours les attitudes violentes et a fortiori quand il y a des petits car on se doit d’être des modèles pour eux. »

Articles liés