Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Thiago Motta fait monter la pression avant le choc contre le Real Madrid !

Annoncé absent par Unai Emery pour le déplacement à Madrid pour le compte du huitième de finale aller de la Ligue des Champions, Thiago Motta est tout de même revenu sur la rencontre qui attend le PSG.

« Pour le match de mercredi, j'ai parlé avec lui, c'est trop tôt », avait indiqué Unai Emery concernant Thiago Motta après la rencontre contre Toulouse (0-1). L’entraîneur basque juge que l'intensité du match de Ligue des Champions sera trop importante pour un joueur à court de rythme comme Motta. Son absence à Madrid ne sera peut-être pas problématique sur le plan sportif compte tenu de l’état fragile de l’Italien, mais il manquera à coup sûr concernant la mentalité du Paris Saint-Germain pour gérer au mieux le huitième de finale contre le Real Madrid. Le numéro 8 parisien est revenu sur le défi de taille qui attend le PSG ce mercredi.

« Dans un match comme ça, le passé ne compte plus »

« Non! Personne n’a peur de jouer au football à ce niveau-là. Du respect, oui, mais jamais de la peur. On sait qu’on va jouer contre des grands joueurs, et eux aussi le savent. Ça s’arrête là », a déclaré Motta dans une interview accordée à France Football. Le joueur parisien indique également que le PSG ne doit pas considérer la baisse de régime du Real comme un avantage. « Leur situation, quelque part, c’est à nous de la gérer. C’est vrai qu’ils ne tournent pas à plein régime en ce moment, mais ils ont gagné les deux dernières éditions de la Ligue des champions. Ils ont été les premiers à faire ça dans l’histoire de la compétition, ça se respecte. Et puis, ce n’est pas la première fois qu’ils ne sont pas bien en Championnat. Ça ne les a pas empêchés de gagner la Ligue des champions (en 2014 et en 2016) sans être champion de leur pays. Nous, il va falloir oublier tout ce qu’on a fait avant sur le plan des résultats. Ça ne doit plus compter. On doit repartir de zéro. Et le Real aussi. Dans un match comme ça, le passé ne compte plus. »

Articles liés