Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Quand Thiago Motta revient sur le naufrage de Chelsea…

Thiago Motta - Chelsea

Éliminé par Chelsea en quart de finale de la Ligue des Champions, le PSG avait affiché un visage particulièrement décevant au match retour. Thiago Motta revient en détail sur ce revers sur la pelouse des Blues, et affiche des regrets considérables.

Malgré un succès marquant lors du match aller (3-1), le PSG avait totalement déjoué sur le terrain de Chelsea en quart de finale retour de la Ligue des Champions pour finalement être éliminé (0-2). Une rencontre qui a marqué les esprits côté parisien comme l’explique Thiago Motta. Le milieu de terrain italien du PSG, interrogé dans les colonnes de France Football, affiche sa grande frustration suite à ce résultat.

« ON S’EST TROMPÉS »

« Nous n'avons pas joué notre jeu habituel. Un peu par notre faute, un peu aussi parce que l'on est tombés contre une bonne équipe. La meilleure chose dans le foot, c'est quand tu as une idée de jeu et que tu vas au bout avec. Nous avons fonctionné cette saison ainsi, mais là-bas, à Stamford Bridge, on s'est trompés parce que nous n'avons pas suivi notre idée (celle d'un jeu d'attaque). Nous ne savons pas faire autrement », assure Thiago Motta.

« LE PREMIER COUPABLE, C’EST MOI »

Le milieu de terrain du PSG poursuit : « Il peut arriver que tu perdes le ballon, mais tu peux le récupérer parce que l'équipe est compacte et fait le pressing juste. Dans ce domaine, nous n'avons pas été bons. Parce qu'on perdait le ballon et on devait alors courir derrière lui sur soixante mètres. C'est ce que veut Chelsea. Dans d'autres matches, quand on était dans le camp adverse, on faisait mal à l'autre équipe. Ce n'est pas la faute seulement des attaquants. Pour marquer, il y a besoin de tous les joueurs. C'est la faute de tout le monde. L'équipe s'est trompée. Et le premier coupable, c'est moi (…) J’ai raté mon match ? Oui, oui. Si le collectif ne va pas bien, tu ne peux pas dire qu'un joueur a été bon. On a perdu, on est éliminés, on s'est tous trompés. On n'a pas bien fait ».

Articles liés