Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Ménez ? Dans son for intérieur, il doit souffrir »

Jérémy Ménez, PSG

Alors que Jérémy Ménez devrait quitter le PSG à l’issue de la saison, son agent, Jean-Pierre Bernès, et son ex-coéquipier, Sylvain Armand, se sont exprimés sur l’image que reflète l’ancien joueur de l’AS Roma et de l’AS Monaco.

Ça sent bientôt la fin pour Jérémy Ménez. Alors que son contrat prend fin en juin prochain, l’international tricolore devrait bel et bien quitter la Capitale lors du prochain mercato estival, d’autant que sa direction n’a toujours pas entamé la moindre démarche pour le retenir. Titularisé qu’à sept reprises en Ligue 1 cette saison, l'ancien Romain n’a jamais vraiment été dans les petits papiers de Laurent Blanc. Sifflé par le Parc des Princes lors de la victoire face à Reims (3-0), Jérémy Ménez vit ses derniers jours au PSG, où il n’a cessé de refléter une attitude nonchalante.

« JÉRÉMY N’EST PAS UN TORDU »

Au cours d’un entretien accordé à L’Equipe, son agent, Jean-Pierre Bernès, s’est confié sur l’image dégagée par son client. « On a envie de l'aider à passer ce cap d'une image négative qui ne correspond pas à sa personnalité. Même s'il ne se plaint jamais, dans son for intérieur, il doit souffrir. Il n'est peut-être pas le seul joueur victime d'un tel décalage mais, pour lui, c'est encore plus marqué. Et c'est regrettable, parce que Jérémy n'est pas un tordu. »

« MÉNEZ DÉGAGE L’IMAGE D’UN MEC FROID, PEU ABORDABLE »

Un discours parfaitement rejoint par son ancien coéquipier, Sylvain Armand. « Jérémy dégage effectivement l'image d'un mec froid, peu abordable. On ne peut pas critiquer les gens qui pensent cela parce que, lorsqu'il est arrivé à Paris, en juillet 2011, la plupart d'entre nous le pensions également. Sauf que, quand on le connaît vraiment, tous ces a priori volent en éclats. On a l'impression qu'il enlève son masque. C'est un super mec, attachant. Tu peux lui demander n'importe quoi, à n'importe quelle heure. »

Articles liés