Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG : Larqué encense Cavani et tacle Ménez et Pastore !

Javier Pastore & Edinson Cavani

Impressionné par l’abnégation de l’attaquant uruguayen face à Rennes (3-1) samedi, Jean-Michel Larqué l’a encensé sur les ondes de RMC avant de glisser un petit tacle à Jérémy Ménez et Javier Pastore.

Recruté cet été du côté de Naples pour une somme avoisinant les 62 millions d’euros, Edinson Cavani n’aura pas mis longtemps à s’adapter à sa nouvelle équipe et au championnat français même s’il n’évolue que rarement à son poste de prédilection. Repoussé côté droit pour laisser l’axe à Zlatan Ibrahimovic, l’attaquant uruguayen ne se plaint pas, pire, il travaille sans relâche pour l’équipe et suscite l’admiration de nombreux observateurs, dont Jean-Michel Larqué.

« UN MORT DE FAIM SUR LE TERRAIN »

« Au bout d’une demi-heure de jeu face à Rennes, Edinson Cavani frappe et tombe, raconte-t-il. Son ballon est contré. Les Rennais partent en contre-attaque. Aussitôt tombé, l’Uruguayen se relève. Fait 80m à fond derrière le porteur du ballon. Se replace en défense, contre la première frappe de Rennes et permet aux siens de récupérer la possession. Voilà une séquence de jeu que les préparateurs mentaux devraient reprendre pour la présenter à bon nombre de footballeurs. Notamment Jérémy Ménez et Javier Pastore, si on reste du côté du PSG. »

« IL FAUT LE RESPECTER ET LE MONTRER EN EXEMPLE »

« Ce mec-là est fabuleux. On dirait que c’est un mort de faim sur le terrain. On doit respecter un type comme ça et le montrer en exemple. J’étais étonné de voir ce type-là se dépouiller de la sorte. Et même à la 92ème minute, le match était plié mais peu importe, il s’est encore arraché et est allé inscrire le troisième but (…) Je ne suis pas sûr que cette capacité à ne rien lâcher soit un don. Ce qui est regrettable, c’est que cette attitude est devenue hors du commun. On en vient à s’extasier de ce qui devrait être une banalité. Edinson Cavani a un comportement finalement normal, mais on finit par s’en étonner. Qu’un joueur soit désormais défenseur, attaquant et buteur, c’est hors du commun. »

Articles liés