Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Clash : Quand Cavani met fin à une polémique...

En juillet dernier, le Chilien Gonzalo Jara avait mis un doigt dans les fesses d’Edinson Cavani, provoquant la colère et l’expulsion du Parisien lors d’un match de Copa America. Les deux hommes ont fait « la paix » la nuit dernière.

Lors du quart de finale de Copa America opposant l’Uruguay au Chili en juillet dernier, Edinson Cavani s’était fait expulser. Gonzalo Jara, un joueur chilien, avait notamment mis un doigt dans les fesses de l’attaquant du PSG. Les deux hommes ont joué l’un contre l’autre la nuit dernière dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2018. L’Uruguay a pris sa revanche avec un succès net et sans bavure 3-0.

Jara se serait excusé

« Jara s'est excusé pour tout ce qu'il avait dit », a expliqué Cavani, dans des propos relayés par Reportechile. Les deux joueurs se sont même serré la main. « Ce sont des choses du football que parfois nous ne pouvons pas contrôler parce que c’est inévitable. Ce sont parfois des situations inconfortables, mais pour moi tout va bien. Ce sont des choses qui arrivent parfois », avait lâché le joueur du PSG avant de retrouver le Chili et Jara dans des propos rapportés par Mundo Deportivo.

Jara s’était défendu !

« Je crois qu’on est beaucoup exposé socialement. La presse a dit beaucoup trop de choses sur l’altercation avec Cavani. Au-delà de ça, j’ai payé pour ce qui est arrivé. Pour moi, dans un premier temps, l’arbitre nous réprimande chacun avec un jaune. Et sur le moment, c’est lui tout seul qui décide d’expulser Cavani. C’était aussi regrettable que de nombreux joueurs et membres du staff de l’Uruguay ne parlent pas durant la partie », avait expliqué Gonzalo Jara après son geste.

Articles liés