Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/Celtic Glasgow : Les notes des Parisiens !

Vous avez manqué la victoire du PSG contre le Celtic Glasgow (7-1) ce mercredi soir en Ligue des Champions ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Alphonse Areola (5) : Pas exempt de tout reproche sur le but de Dembélé dès la première minute, bien que la frappe soit légèrement contrée, il n’a pas fait preuve d’une grande sérénité sur un centre qu’il capte difficilement sans conséquence (15e). En dehors de cela, il n’a pas eu grand-chose à faire.

Layvin Kurzawa (6) : Rarement mis en danger défensivement, l’international français a connu beaucoup de déchet offensif comme trop souvent avant de délivrer une magnifique passe décisive pour Cavani (79e) sur un centre d’une précision chirurgicale. Espérons pour lui qu’il rééditera ce genre de gestes afin de faire taire les critiques.

Marquinhos (7) : Préféré à Presnel Kimpembe, le Brésilien a écœuré les attaquants du Celtic Glasgow comme en témoigne sa magnifique défense en un contre un face à Dembélé (30e). Infranchissable, l’ancien Romain a été d’une solidité redoutable. Et pour couronner le tout, il délivre la passe décisive pour Kylian Mbappé (35e)

Thiago Silva (6,5) : Sérieux de bout en bout, O Monstro a muselé les attaquants écossais bien que Moussa Dembélé ait été très remuant. Toujours impérial dans les airs, le Brésilien a une nouvelle fois régné sur sa défense et a prouvé son sérieux en pressant l’adversaire jusqu’à la dernière seconde.

Daniel Alves (7,5) : S’il a très mal débuté son match en concédant bêtement le corner qui amène le but de Dembélé, par la suite le Brésilien a brillé et repris son rôle. Auteur d’abord d’une magnifique ouverture pour Mbappé qui frappe au-dessus en première intention (19e), il fait ensuite le centre sur le premier but de Cavani avec de ponctuer sa prestation d’un magnifique but (80e), le dernier de la démonstration du PSG.

Adrien Rabiot (8) : Le poste de sentinelle lui va si bien. Repositionné devant la défense, l’international français a encore été impressionnant par son volume de jeu et sa projection vers l’avant. Auteur d’un gros pressing pour récupérer le ballon, c’est d’ailleurs lui qui délivre la passe décisive pour l’égalisation de Neymar (9e). Également à l’origine du doublé du Brésilien. Rabiot s’est rendu indispensable.

Marco Verratti (7) : Plus le temps passe et plus le Petit Italien semble retrouver son meilleur niveau. Encore une fois très actif dans l’entrejeu il d’abord a offert le doublé à Neymar suite à un magnifique une-deux avec le Brésilien. Et en plus, le natif de Pescara a inscrit le cinquième but de la rencontre (75e). Remplacé dans la foulée par Giovani Lo Celso.

Julian Draxler (5,5) : Une nouvelle fois titularisé au sein du milieu à trois, l’Allemand a été plus discret que lors de ses dernières sorties que ce soit avec le PSG ou en sélection. Il a toutefois abattu un travail défensif important en début de match avant de monter d’un cran sur le terrain lorsque les Parisiens ont pris un net avantage au score. Remplacé par Javier Pastore (67e)

Neymar (8,5) : Quel match du Brésilien ! Il en a fait voir de toutes les couleurs à la défense écossaise. Auteur d’un doublé (9e + 22e), l’ancien Blaugrana a également distillé les caviars pour ses coéquipiers avec notamment cette ouverture exceptionnelle pour Mbappé (40e) ou encore cette offrande pour Cavani en fin de match. Neymar a marqué lors des cinq premières rencontres du PSG en C1. On peut appeler ça des débuts réussis.

Edinson Cavani (8) : Le Matador est insatiable en ce moment ! A l’image de son début de saison exceptionnel, le buteur uruguayen s’est offert un doublé (28e et 78e) ce qui lui permet de se rapprocher encore plus du record de Zlatan Ibrahimovic. Avec six buts au compteur, Cavani est également deuxième meilleur buteur de la Ligue des Champions à égalité avec un certain Neymar.

Kylian Mbappé (7) : Plus discret que ses deux compères offensifs, le Français a tout de même inscrit le quatrième but parisien (35e). Il est également à l’origine du cinquième signé Marco Verratti avec une énorme accélération. Remplacé par Angel Di Maria (75e)