Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pourquoi Cabaye n’a déjà plus le temps…

Yohan Cabaye était la priorité de Laurent Blanc cet hiver. Pour l’international français, le match contre l’AS Monaco ce week-end est l’occasion de se montrer.

Yohan Cabaye a répété à l’envi lors de sa première conférence de presse qu’il n’a pas hésité une seconde à rejoindre le PSG lorsque l’occasion s’est présentée. Pourtant, Yohan Cabaye, cadre de Newcastle, se serait réellement interrogé sur les risques encourus par un transfert au PSG, où il n’est pas assuré d’être titulaire, à quelques mois de la Coupe du monde. Homme à tout faire des Magpies, passeur, buteur, cadre sur et en dehors du terrain, Cabaye n’est qu’un joueur parmi d’autres à Paris. Notamment au milieu de terrain, où Blaise Matuidi, Marco Verratti et Thiago Motta règnent en maître depuis l’arrivée de Laurent Blanc, l’été dernier.

Mercato - PSG : Pourquoi Laurent Blanc prend un gros risque avec Cabaye

BLANC N’A (ENCORE) RIEN CHANGÉ POUR CABAYE

Depuis l’arrivée de Cabaye, fin janvier, deux matchs ont eu lieu. Laurent Blanc n’a pas, ni contre Bordeaux (2-0) en Ligue 1, ni à Nantes (1-2) en Coupe de la Ligue, modifié son système de jeu pour sa nouvelle recrue. Cabaye est entré en jeu lors des deux rencontres après l’heure de jeu, sans réellement réussir à se mettre en évidence. Dimanche, pour le choc de la Ligue 1 entre AS Monaco et le PSG, l’international français devrait de nouveau s’asseoir sur le banc en début de rencontre. Cabaye est toujours, dans l’esprit de Laurent Blanc, le quatrième homme d’un système à trois puissances… Le problème pour lui, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de raisons que ça change. Les trois joueurs devant lui sont pour le moment incontournables.

LE DILEMME DE BLANC…

Fidèle à son 4-3-3 depuis le début de la saison, un système qui contraint pourtant Edinson Cavani à jouer à droite, Laurent Blanc n’a pas changé ses plans. Tant que cela fonctionne, il n’a aucun intérêt à le faire. Mais l’ancien sélectionneur des Bleus est obligé, après avoir longuement insisté auprès de sa direction pour le recruter, de mettre Cabaye dans les meilleures dispositions. Et surtout de le faire jouer. Pour le moment, Laurent Blanc n’a pas trouvé comment l’utiliser. Certains cadres de l’équipe, comme Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic, n’avaient pas caché leur scepticisme quant à l’arrivée du joueur français. Blanc doit ménager les susceptibilités. Mais Blanc ne doit pas oublier que c’est lui qui a tout fait pour prendre le FrançaisCabaye, lui, attend sagement son tour. En espérant que le train des Bleus ne passe pas sans lui. Cela serait trop bête après son excellente première partie de saison à Newcastle

Articles liés