Accès direct au contenu

Sirigu par défaut

PSG : Ruffier était la priorité de Leonardo

le10sport

Nicolas Douchez a été relégué sur le banc du PSG par Salvatore Sirigu. Mais blessure ou pas, son sort semblait scellé par Leonardo qui avait pensé à Stéphane Ruffier pour garder les buts.

Bernard Caïazzo était l’invité de Pierre Ménès sur son blog. Le co-président de l’ASSE a dressé un tour complet de l’actualité stéphanoise. Caïazzo a ainsi confié que les Verts ont eu beaucoup de chance sur le dossier Ruffier. Celle que l’arrivée de Leonardo au PSG ait tardé. Après le retrait de Rennes qui ne souhaitait pas débourser les 6 millions d’euros demandés par Monaco, Sainté s’est retrouvé seul sur le coup. Mais Leonardo a confié à Caïazzo que s’il était arrivé plus tôt au PSG, il aurait pris le Bayonnais. Le sort de Nicolas Douchez semblait donc réglé depuis longtemps par Leonardo.

Toujours au rang des attaquants, Caïazzo a confié que Jérémie Janot disposait d’une reconversion assurée au sein de l’ASSE avec un salaire de 9 000 euros mensuels qui l’attend. A l’heure actuelle, seul Christophe Galtier perçoit plus au sein du staff.

ASSE : la faute de Tong-Cuong

Bernard Caïazzo a aussi évoqué plusieurs points sensibles à l’ASSE comme celui du mercato. Avec 26 millions de recettes pour des dépenses de moitié, le co-président des Verts estime l’exercice réussi. Celui-ci équilibrant les erreurs de l’époque Tong-Cuong avec 22 millions d’euros dépensés en un été et surtout des salaires très élevés comme ceux des « lofteurs » Sall et Sanogo dont l’ASSE cherche à tout prix à se débarrasser.