Accès direct au contenu

Quel est son meilleur poste ?

PSG : Puel a un gros regret avec Bodmer

Arrivé en 2010, Mathieu Bodmer, qui possédait une réputation de joueur fragile physiquement à Lyon, s’est imposé comme un cadre du PSG, devenant même le « chouchou »de Carlo Ancelotti. Claude Puel l'appréciait aussi beaucoup et lui voyait un destin international.

Auteur de trois saisons mitigées du côté de l’Olympique Lyonnais, Mathieu Bodmer a accumulé les problèmes, blessures à répétition, mauvaise entente avec ses partenaires mais surtout avec son entraîneur Claude Puel. Un désaccord qui concernait principalement son poste et sa place sur le terrain. Ce qui expliqua que le club rhodanien l'a « bradé » au Paris Saint-Germain en juillet 2010 pour la somme de 3,5 millions d’euros.

Puel : « Il aurait eu un avenir international à un poste de défenseur central »
Claude Puel a réagi, pour 20 Minutes, au sujet du numéro 12 parisien et des espoirs qu’il portait sur lui, « Il est performant à plusieurs postes. Là, où il aime bien jouer, c’est en position avancée de milieu offensif. Mais pour moi, il aurait eu un avenir international à un poste de défenseur central, à la Laurent Blanc. Il a un bon jeu de tête, une bonne relance, il est bon dans la lecture du jeu. Mais lui ne voulait pas en entendre parler. » Une comparaison flatteuse, mais qui n’aura jamais convaincu l’ancien Lillois qui aujourd’hui encore lui en veut.