Accès direct au contenu

Prime à la défense

PSG : laveu de Bodmer sur Ancelotti

Mathieu Bodmer

Homme clé du dispositif de Carlo Ancelotti, Mathieu Bodmer semble conquis par son nouvel entraîneur. Mais il n’en reste pas moins lucide : le PSG version Ancelotti est moins spectaculaire.

Le PSG gagne mais sans jouer bien. Chaque semaine c’est le même refrain, la même rengaine. Encore plus depuis l’arrivée de Carlo Ancelotti fin décembre, dont le jeu est tourné sur la solidité défensive avant tout. Contre Montpellier par exemple dimanche (2-2), sept des onze titulaires étaient à vocation défensive. « On est peut-être moins spectaculaire que par le passé, que sous « l’ère Kombouaré», où l’on attaquait avec beaucoup plus de joueurs, avec beaucoup plus d’espace, on produit peut-être un peu moins de spectacle, a reconnu Mathieu Bodmer aujourd’hui sur le site officiel de l’OL, mais, hormis contre Montpellier, on s’est montrés très solides ces derniers temps. »

Bodmer : « On est peut-être moins spectaculaire »
Promu vice-capitaine par Carlo Ancelotti, qui rêve d’en faire l’Andrea Pirlo de son milieu à trois, l’ancien Lyonnais est revenu un peu plus longuement sur le jeu prôné par le technicien italien. « Un nouvel entraîneur est arrivé, avec une nouvelle culture, un peu différente de ce que l’on connaissait auparavant, il faut que la mayonnaise prenne. Ses maîtres mots ? C’est, avant toute chose, de ne pas encaisser de but, d’être solide, d’avoir la maîtrise du ballon, a-t-il expliqué. On a aujourd’hui davantage cette maîtrise du ballon qu’auparavant, il faut que cela se concrétise dans la partie de jeu adverse. » Un discours pour le moins réaliste.

A lire aussi : PSG : l’appel du pied de Neymar ?