Accès direct au contenu

Dernière chance

PSG : El Baillal, un jeune prodige déniché ?

PSG : El Baillal, un jeune prodige déniché ?

Le PSG s’apprête à faire signer Lavezzi. En attendant, le club est sur le point d’officialiser l’arrivée de trois joueurs pour la CFA. Dont Youness El Baillal, vingt-et-un ans, qui pourrait bien être la surprise de l’année.

Avec l’arrivée des dirigeants qataris, le PSG est entré dans une nouvelle dimension, qui lui permet aujourd’hui d’attirer quelques uns des meilleurs joueurs de la planète. Pourtant, en attendant l’arrivée de quelques gros poissons, le club de la capitale travaille sur son équipe réserve. Après Franck Dufrennes (24 ans), le PSG s’apprête à recruter Sébastian Atlan (27 ans) et les deux anciens coéquipiers du FC Mantes, Malik Rouag (29 ans) et Youness El Baillal (21 ans). Si la plupart devrait effectuer toute la saison avec la CFA, le dernier cité, plus jeune, a peut-être une belle carte à jouer. 

Le HAC ne le retient pas

Pourtant, l’été dernier, l’avenir professionnel de Youness El Baillal dans le monde du football s’assombrissait. Arrivé au centre de formation du Havre en 14 ans nationaux (il refuse alors les approches du PSG et de Lyon), le milieu de terrain offensif n’est pas retenu, à la fin de la saison 2010-2011, malgré deux demi-finales de Gambardella (2008-2009), une finale de Championnat de France CFA (2010) et une sélection avec l’équipe de France U16. Interrogé par le Parisien en avril dernier, El Baillal reste reconnaissant : « Là-bas, j’ai naturellement gagné en puissance. Dans un centre de formation, tu t’endurcis sans même t’en rendre compte ». Pour retrouver l’envie de jouer, le joueur d’origine marocaine prend une décision forte, qui s’avère aujourd’hui payante. Il rejoint Mantes, entraîné par son ami Robert Mendy en CFA, retourne vivre chez ses parents, et retrouve beaucoup de plaisir sur le pré.

« Ce mec-là, c’est notre prodige »

Dans le club yvelinois, tous sont unanimes sur les qualités du droitier, qui évolue sur le flanc gauche de l’attaque. « Ce mec-là, c’est notre prodige », explique son gardien, avant que l’entraîneur confirme : « Il nous sort des gros matchs, il est décisif ». Ses buts, ses passes décisives et sa technique, que tout le monde décrit comme exquise, font tellement de bruit que des clubs de Ligue 1 se renseignent sur cet inconnu. Il fait des essais à Saint-Etienne, Nice et Bordeaux, mais aurait finalement opté pour le PSG. Sans doute sa dernière chance de percer.