Accès direct au contenu

ET PAF !

Pourquoi Frau a préféré Caen plutôt que Saint-Étienne

En passe de s'engager avec les Verts, Pierre-Alain Frau a finalement opté pour Caen. Un départ étrange vers un club jouant le maintien mais qui s'explique avant tout financièrement. Une sale habitude.

Libre de tout contrat, Pierre-Alain Frau, récent champion de L1 avec Lille, était courtisé par de nombreuses écuries. Trois noms sont revenus avec insistance lors de ce mercato d'été : Bordeaux, Saint-Etienne et Caen. Si une aventure chez les Girondins n'a pas tenté PAF, il devait faire un choix entre les Verts et le club bas-normand. Malgré une proposition de contrat et à deux doigts d'un accord avec l'ASSE, l'attaquant, âgé de 31 ans, a préféré rejoindre Caen.

Projet sportif VS liasse de billets

Une décision surprenante si l'on s'attarde sur la différence des projets sportifs entre les deux clubs pour la saison qui vient. Les Verts joueront le haut du tableau, pendant que la nouvelle équipe de Frau luttera pour le maintien. A en croire Roland Romeyer, le co-président de l'ASSE, ce choix serait essentiellement motivé par l'aspect financier. « Après nos discussions, on pensait qu'il jouerait pour nous, on lui avait proposé 60 % de salaire fixe et 40 % de variable avec des primes pour la neuvième place. Tous nos salaires sont calculés en fonction de ces critères. Il nous avait dit qu'il n'irait pas à Bordeaux et qu'avec Auxerre et Nancy, c'était fini. Il devait venir à Saint-Etienne et au dernier moment, son agent me dit qu'il a eu une proposition plus intéressante à Caen. L'affaire est classée, je suis déçu que ces joueurs raisonnent comme ça », a-t-il expliqué dans les colonnes du quotidien régional Le Progrès

Au Stade Malherbe de Caen, Pierre-Alain Frau signera un contrat de trois ans assorti d'un salaire de 120 000 euros mensuels fixe. CQFD.