Accès direct au contenu

Dents de scie

Pourquoi Andre Ayew est mauvais

Inconstant depuis le début de la saison, André Ayew nourrit pourtant de grandes ambitions à l'Olympique de Marseille. Pour parvenir à ses fins, le Ghanéen a intérêt à relever la tête.

Le début de saison d’Andre Ayew est à l’image de l'OM. Pétri de talent mais incapable de le mettre en scène. Interrogé par Le Parisien sur son début de saison très décevant sous le maillot phocéen, le milieu de terrain ghanéen a tenté d’avancer une explication sur son rendement personnel. « J’ai connu des situations autrement compliquées. J’étais plutôt bien après la préparation estivale, au Trophée des champions. Puis, j’ai eu cette blessure aux adducteurs, qui m’a gêné, j’ai essayé de jouer avec. Mais je ne me réfugie pas derrière ça ».

Ayew veut le brassard
Content d’avoir toujours la confiance de Didier Deschamps, Ayew sait qu’il pourrait la perdre avec des performances en dents de scie. Cela tomberait mal pour un joueur qui a bien l’intention de marquer l’histoire de son club de cœur. « Déjà chez les jeunes, j’étais très attendu, j’étais le fils d’Abedi Pelé. Aujourd’hui, on me laisse plus la parole dans le vestiaire, les anciens me font confiance. Je rêve d’être un jour capitaine de l’OM ». Au vu de ses dernières sorties, il y a encore du boulot.