Accès direct au contenu

LIGUE 1 : une 19 e journée palp

Pour Lyon le Pere Noel est une ordure

le10sport

L'OL était champion d'automne à 19h45 mais s'est fait destituer de son nouveau statut par Lille. Guy Lacombe a été sauvé des eaux tandis que le PSG s'est écroulé à Nancy. Lyon : la malédiction de Noël

C’était un fait avant le début du match contre Auxerre : Lyon n’avait plus remporté son dernier match avant la trêve hivernale à Gerland depuis 10 ans ! Depuis ce fameux 21 décembre 2000 et un succès dans le derby face à Saint-Etienne (2-1). Les années suivantes, le bilan des Lyonnais pour leur dernier match avant la trêve était de deux défaites et quatre nuls.

Face à l’AJA, la mauvaise série n’a pas été interrompue. Les Rhodaniens, sans Gourcuff, pensaient pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant la marque. A la suite d’un coup-franc dévié de Bastos, Källström remisait très fort au centre et Mignot, surpris, déviait dans son propre camp. A la pause, l’OL était alors champion d’automne. Mais dès la reprise, Quercia égalisait alors qu’il était en position de hors-jeu. Le Père Noël n’aime vraiment pas les Lyonnais, d’autant que Lille, qui a fait un nul à domicile contre Sainté, devient finalement champion d’automne (voir plus bas).

Monaco : Lacombe sauvé par les siens

Etienne Franzi, le président de Monaco, avait fixé l’objectif de quatre points à Guy Lacombe lors des deux derniers matches pour sauver sa tête. Après le bon nul ramené de Paris, les Monégasques se devaient de l’emporter à Louis II contre Sochaux. Un but précoce de Malonga (17e) a permis à Lacombe de ne pas se friser la moustache trop longtemps. Mais ce diable de Lolo, auteur d’un joli csc, l’a plombé juste après la pause (1-1). Heureusement que Park lui a sauvé ses fêtes de fin d'année en claquant un but improbable dans les arrêts de jeu (2-1). Ouf !

PSG : Camara est un poids

Nenê n’a pas marqué à Nancy (malgré un corner rentrant sur la transversale). Et quand le Brésilien ne plante pas, le PSG ne gagne pas. Le club parisien aura tout tenté mais l’exclusion de Sakho a chamboulé les plans offensifs d’Antoine Kombouaré. Cuits après s’être dépensés pendant une heure de jeu, les Parisiens ont payé leur débauche d’énergie en encaissant un but d’Hadji suite à un mauvais contrôle de Camara (66e puis Hadji inscrira un doublé à la 82e). «Papus» n’est définitivement pas le maillon fort de la défense du PSG. Mais avec 34 points, les Parisiens sont très en avance sur son tableau de marche cette saison.

Lille : Sow a fait son taf

Le grand vainqueur de cette 19e journée est donc le LOSC malgré son nul décroché devant Saint-Etienne. Un drôle de match qui s’est finalement joué en trois minutes, de la 72e à la 75e. Sow croyait avoir fait le plus dur en inscrivant son 14e but cette saison en Ligue 1 mais Sako égalisait dans la foulée sur un penalty provoqué par Rami (1-1). Un point qui suffit aux Dogues pour fanfaronner pendant les fêtes de fin d’année avec le titre honorifique de champion d’automne. Bordeaux l’avait remporté l’année dernière, on connaît la suite.

Articles liés