Accès direct au contenu

Anti-Qatar tu perds ton sang f

Platini naime pas le nouveau PSG

Michel Platini s'est exprimé sur le rachat du PSG par des Qataris. Autant le président de l'UEFA apprécie le futur organisateur du Mondial 2022, autant les Qataris au PSG, il n'aime pas vraiment...

« Je sais que je défends quelque chose qui n'est plus défendable, mais je ne suis pas fan (...) Moi, je suis pour l'identité d'un club plutôt que pour acheter des gens à droite, à gauche. » En conférence de presse, Michel Platini ne mâche pas ses mots au sujet du rachat du PSG par des investisseurs qataris.

"Je ne vois pas le rapport avec le PSG"

Le président de l'UEFA semble même plus conservateur qu'à son habitude. « On peut avoir un propriétaire du Qatar, un directeur sportif brésilien, et pourquoi pas un entraîneur italien et des joueurs d'autres nationalités : je ne vois pas le rapport avec le PSG, déclare-t-il. Je vais peut-être passer pour un ringard, mais je préférerais que des gamins des villes concernées commencent à jouer dans leur club plutôt que des joueurs venus d'ailleurs. Moi, je suis parti à l'étranger, mais j'ai commencé d'abord dans le club de ma région, à Nancy. »

A Nancy, il n'aurait rien dit

Contrairement aux supporters du PSG qui se sont plutôt réjouis à l'idée de voir le PSG redevenir un grand d'Europe, Michel Platini, lui, n'est pas très enthousiaste. Pourtant, le président de l'UEFA n'a rien de personnel contre le Qatar. Au contraire, celui-ci leur a même offert une voix lors du vote pour désigner le pays organisateur du Mondial 2022. Il n'a rien non plus contre l'argent qatari qui renfloue les caisses du football mondial... Mais dans les clubs, il est contre (il s'était déjà prononcé dans ce sens à l'arrivée d'investisseurs qataris à Manchester City). Ce qui le gène peut-être, c'est que les Qataris aient choisi le PSG plutôt que Nancy ! Car Platoche l'avoue lui-même, il aurait peut-être tenu un discours différent si les investisseurs du Qatar s’étaient penchés sur l’AS Nancy, son club de cœur. Le président de l’UEFA a d’ailleurs commencé son discours devant la presse avec la petite boutade suivante : « Les Qataris auraient pu prendre Nancy, ça m’aurait fait aussi plaisir, voire plus. » 

Retrouvez toute l'actu du PSG sur paristeam.fr

A lire aussi PSG : Leonardo arrive avec 100 millions pour recruter