Accès direct au contenu

Foot - OM

Diouf : « Je suis D’Artagnan ! Je suis Tarzan ! »

Pape Diouf n’accepte pas les accusations qui planent sur lui. Mis en cause par un publi-communiqué de l’OM paru dimanche dans L’Equipe, l’ex-président du club phocéen est revenu sur un point précis : sa soi-disante participation dans la campagne de déstabilisation à l’encontre de l’entité phocéenne avec la réunion d’une centaine de supporters.

Diouf, allié de Tapie ?

«Sans doute que Diouf peut être un bouc-émissaire idéal si demain les résultats tournent un peu. Quelle force on me prête ! Je suis D'Artagnan ! Je suis Tarzan ! A moi tout seul je peux complètement déstabiliser le club..., s’est-il amusé lors d’un entretien accordé à La Provence. Avec Bernard Tapie, nous aurions conçu ou du moins inspiré le rassemblement des 80 malheureux manifestants de l'autre jour. Là, j'ai été déçu quand ils ont dit ça, parce que si Tapie et moi conjuguons nos efforts pour, à l'arrivée, ne réunir que 80 manifestants, là effectivement, on peut quand même revoir notre stratégie ! A moi tout seul, je réunirais un peu plus de 80... Et Bernard Tapie peut réunir 100 fois ce chiffre-là ! Si, demain, il fait un appel pour dire : "On va manifester", ce n'est pas 80, ce n'est pas 800, mais c'est au moins 8000 personnes qu'il pourrait réunir. Et j'apporterais à ce moment-là ma petite quote-part des 1000 ou des 1500 qui me suivraient. On serait alors 10 000. Non, il faut être sérieux...»