Accès direct au contenu

Tout est bien qui finit bien

OM Remy a flippe du Velodrome

En s'imposant contre Evian, l'Olympique de Marseille a assuré l'essentiel. Mais c'est bien tout. Le public, lui, a été exemplaire. Loïc Rémy et les siens craignaient pourtant un accueil bien glacial...

L’OM lanterne rouge, ce n’est pas banal. Le public du Vélodrome l’a fait savoir à ses joueurs hier à leur entrée sur le terrain : « Solidarité, envie, révolte, fierté sont nos valeurs ; égoïsme, négligence, irrespect sont les vôtres », affichait la banderole déployée par les supporters olympiens. Le message était clair. Sur le terrain, les Phocéens n’ont pas répondu de la meilleure des manières, mais l’essentiel a été assurée : une victoire, enfin ! Dans les tribunes, le public marseillais s’est montré exemplaire, prônant l’union sacrée. Bref, une soirée finalement paisible, loin des remous des derniers jours.

Rémy : «Il y avait un climat de tension»
Dans la semaine, les joueurs, eux, ont longtemps craint l'accueil du Vélodrome. Sur le terrain tout autant. Double buteur hier soir, Loïc Rémy témoigne aujourd’hui sur le site de l’OM : « Oui, en rentrant sur la pelouse, il y avait un peu ce climat de tension. On n’est pas non plus désintéressé de ce qui se passe autour donc on a vu les banderoles et tout ce qui s’en suit. C’était la première fois que je sentais ce climat un peu lourd. Mais dès qu’on a mis la pression, le public était derrière nous. Espérons que ça dure parce que, pour ma petite expérience marseillaise, je sais que ça peut aller vite dans un sens comme dans l’autre. Il faut faire en sorte que ça continue sur cette spirale ». Tout est bien qui finit bien…