Accès direct au contenu

Sympa le copain

OM Mbia balance Taiwo et joue le fayot

le10sport

Dans un entretien croisé avec Teddy Tamgho, Stéphane Mbia est bien sûr revenu sur la fameuse chanson entonnée par Taye Taïwo au Stade de France. Il évoque même son avenir...

Suite à la finale de la Coupe de la Ligue remportée par Marseille où Teddy Tamgho avait donné le coup d'envoi de la rencontre, le quotidien régional La Provence a réuni Teddy Tamgho et Stéphane Mbia pour une interview croisée haute en couleurs. Les deux camerounais ont discuté de l'actualité sportive et leur sport repectif. Décoiffant ! Extraits. 

Teddy avait donné le coup d'envoi de la rencontre...
Stéphane Mbia :
Il n'a pas donné le coup d'envoi, il m'a fait une passe décisive ! Tout le monde dans l'équipe m'a regardé en me disant : "Pourquoi il te vise ?"
Teddy Tamgho : J'ai eu peur... Une fois que je suis remonté en tribunes, j'ai vu Steph' se plaindre et sortir sur blessure : j'ai cru qu'il s'était blessé à cause de ma passe !

Mbia-Deschamps : père et fils

Vous êtes dirigés par deux champions, Ivan Pedroso et Didier Deschamps...
T.T. :
Ivan, c'est LA légende cubaine ! Il m'apporte toute son expérience. Il me permet d'anticiper, de ne pas commettre les mêmes erreurs que lui.
S.M. : Avec Didier, c'est une relation comme entre un père et son fils: 'Fais pas ci, fais pas ça'. Mais il te dit les choses pour que tu prennes conscience de ce qui est bien ou pas, pour que tu progresses. C'est grâce à lui si je suis à l'OM. Il me voulait absolument.

Taïwo jouera bien au Milan

Que pensez-vous de l'ampleur de la polémique suite à la chanson de Taïwo ?
S.M. :
Cela n'aurait jamais dû prendre cette tournure ! Pour douze secondes, vous imaginez! Du coup, la presse nationale en a fait des pages et des pages et, maintenant, on est convoqués devant le Conseil national de l'éthique...
T.T. : Ah oui ? Toi aussi ?
S.M. : Eh oui, parce que je dis : "Encore" et que ça se voit sur la vidéo... Je pense qu'en visionnant les images, le CNE verra que les supporters chantaient avant notre arrivée et que l'on a fait ça sous le coup de la joie.
T.T. : Il y a des règles... Mais convoquer quelqu'un pour une phrase prononcée après un match, alors que tout le stade le chantait depuis le coup d'envoi, je trouve ça moyen. Je comprends la Fédération mais je ne suis pas d'accord. Ce sont juste des mots. Et puis, il a prouvé son attachement pour Marseille ! Le rappeur Booba n'est pas passé en commission quand il a dit "Ici c'est Paris, fuck l'OM !" Pourtant, tous les Parisiens étaient heureux. C'est juste du buzz ! Mais cela n'empêchera pas Taiwo de signer à Paris si le club le veut...
S.M. : Oh non, il n'ira pas à Paris. Il a signé au MilanAC...

A LIRE AUSSI : Lille : ça vaut 18 millions d'euros !