Accès direct au contenu

Hermétique

OM : les secrets dune défense en béton

Nicolas N'Koulou

Si Marseille a empoché dix huit points en six rencontres, il le doit avant tout à sa solidité défensive. Elie Baup, arrivé cet été, a recadré certaines choses. Et les joueurs, de leur côté, ont fait leur part de boulot.

Avec un but encaissé en six matchs de Ligue 1 disputés, l’Olympique de Marseille dispose de la meilleure défense du championnat. Et largement, puisque Paris, deuxième du classement, est déjà allé chercher trois fois le ballons dans ses propres filets. Reims, Lyon, Bordeaux et Valenciennes suivent la marche, avec cinq pions encaissés depuis la reprise. Bref, Marseille est très solide. Paradoxal, pour équipe délestée de Didier Deschamps et qui a retrouvé un peu de vie dans son jeu avec ballon. Jérémy Morel, symbole de cette confiance défensive retrouvée, a profité de la conférence de presse organisée hier pour aborder le sujet. Avec beaucoup de lucidité.

Travail tactique
L’ancien lorientais est clair. Avec Baup, les séances de travail tactique sont plus régulières que sous les ordres de son prédécesseur : « On travaille davantage tactiquement par rapport à la saison dernière,. À Lorient, on bossait au quotidien sur l’aspect tactique. Car ce n’est pas parce que tu connais les bases qu’il ne faut plus les travailler. Ici, le coach insiste beaucoup là-dessus ». Deschamps appréciera. Mais Morel n’est pas un débutant, et sait pertinemment que l’OM est dans une très bonne période. La confiance est offensive, comme défensive : « On est plus costaud derrière, mais c’est plus facile de défendre quand on est en confiance. On ne défend pas seulement à quatre, mais à dix. Sans compter le boulot que fait Steve dans les buts ; il nous en a encore sorti de belles parades dimanche. Pour le moment, tout s’enchaîne bien ».

« On a discuté ensemble »
Enfin, le latéral phocéen évoque son cas personnel. Sur son flanc gauche, l’entente avec son milieu de terrain, André Ayew, a été revisitée : « Cette année, avec "Dédé" Ayew, on est vraiment complémentaires sur le côté gauche. On en a discuté ensemble car on ne voulait pas repartir sur les mêmes bases que la saison précédente. Et on en tire profit tous les deux ». La réussite défensive de l’OM se résume donc en trois mots : travail, confiance et communication.

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine en kiosques ou en ligne