Accès direct au contenu

Gignac Version 3

OM : Gignac, la puissance retrouvée

OM : Gignac, la puissance retrouvée

En difficulté pendant la grande partie du match, l’OM ne s’est pas rassuré lors de la première levée de la saison face à Reims malgré la victoire (0-1). L’un des seuls olympiens qui a surnagé durant la rencontre se nomme André Pierre Gignac.

Un Gignac new look…
Le Gignac nouveau est arrivé. Buteur en matchs de préparation et lors du barrage de Ligue Europa, l’attaquant marseillais semble avoir retrouvé des sensations aux avant-postes. Puissance et vélocité comme atouts, AGP a beaucoup bougé sur le front de l’attaque, se rendant disponible et présent à la finition. Souvent excentré, il a fait preuve d’assurance et s’est créé plusieurs occasions (presque) décisives.

… mai pas encore efficace
Rentré sans occasion franche au compteur à la mi-temps (hormis une belle frappe de Kaboré) malgré une maîtrise d’ensemble, les Marseillais ont paradoxalement réalisé une seconde période poussive mais ponctuée de plus d’occasions. En cause donc, André Pierre Gignac qui dès la 47e minute mettait à mal Agassa après s’être débarrassé de son défenseur coté gauche. Même scénario ou presque 25min plus tard mais cette fois ci coté droit. Et toujours le gardien rémois sur la trajectoire. Alors si Gignac a laissé le soin à Cheyrou d’offrir la victoire à Marseille d’une très belle reprise de volée (77e), il a tout de même tenté et s’est uniquement heurté à un très bon dernier rempart. Des motifs d’espoir pour Gignac, qui à défaut d’efficacité aura retrouvé sa puissance.