Accès direct au contenu

Touchés

OM : Fanni ému par Margarita et Labrune

OM : Fanni ému par Margarita et Labrune

Outre le changement tactique salvateur de Didier Deschamps et le retour de certains cadres, Rod Fanni a aussi apprécié le comportement de ses dirigeants, Vincent Labrune et Margarita Louis-Dreyfus, mardi soir. S'il avoue préférer jouer à droite que dans l'axe, comme cela a été le cas mardi en Coupe de la Ligue contre Lens, le défenseur international certifie que l'ambiance dans le groupe reste "bonne" de manière générale, malgré les événements de ces derniers jours en interne.

Le groupe olympien touché par les discours

Le préposé officiel à la « playlist » au sein du vestiaire (Rod Fanni module même son programme musical en fonction du contexte !) a d'ailleurs apprécié l'intervention de Vincent Labrune et Margarita Louis-Dreyfus, venus les rencontrer mardi. « Ils ont eu un discours très humain. Bon, ils nous ont fait un peu des remontrances, c'est normal. Mais ils ont surtout insisté sur l'aspect humain et nous, les joueurs, quoiqu'en pensent certains, on été très touchés par ce type de discours. On a senti que cela venait du coeur. Je ne vais pas non plus vous dire qu'on a pleuré, mais je vous assure, on en a reparlé entre nous, ça nous a vraiment touchés. Les discours ne font pas tout sur un terrain, les mots restent des mots, par contre c'est un plus pour la suite... »

Par Gilles Bertuzzi, à Marseille