Accès direct au contenu

Possible départ ?

OM : Ayew, lembrouille de trop ?

OM : Ayew, l’embrouille de trop ?

Le cas André Ayew vient de considérablement se compliquer du côté de l’OM. En cause, l’accrochage avec Mathieu Valbuena, évidemment, mais surtout les conséquences de l’événement. De quoi imaginer un départ précipité ?

La tension monte du côté de Marseille. Et plus particulièrement autour du cas André Ayew. Hier durant l’entraînement, le milieu de terrain de l’OM a réveillé la colère du vestiaire à cause d’un tacle appuyé sur Mathieu Valbuena qui a dû quitter précipitamment la séance.

Plus que le geste en lui-même, ce sont plus les attitudes autour qui ont énervé, à en croire l’Equipe. André Ayew ne se serait pas excusé auprès de son partenaire, ce qui n’a pas plus évidemment. Et surtout, André Ayew aurait bénéficié du soutien sans faille de son frère, Jordan. Mauvaise pioche, puisque Jordan Ayew cristalliserait pas mal de tension dans le vestiaire, qui n’apprécieraient pas beaucoup son caractère et son côté individualiste sur le terrain, ce qui avait déjà provoqué la colère d’Amalfitano lors du dernier match amical face à Evian.

Ayew, une des plus grosses valeurs marchandes
Faut-il prendre cet épisode comme une histoire banale de vestiaire ou un réel cap qui pourrait relancer les envies de départ d’André Ayew ? Une chose est sûre, André Ayew, même s’il n’est pas prioritaire, fait partie des joueurs possibles pour un départ rapide. Avec une clause libératoire à 18 millions d’euros, Ayew présente une valeur marchande appréciable même si l’OM devra certainement revoir ses prétentions à la baisse. Autre donnée qui pourrait inciter à un départ, André Ayew fait partie des rares joueurs de l’OM, aujourd’hui, à susciter réellement de l’intérêt à l’étranger. Bref, au vu de la situation tendue du moment, il y a fort à parier qu’une offre concrète d’un bon club européen pourrait faire réfléchir André Ayew à deux fois. Et l’OM encore plus...