Accès direct au contenu

Foot - OL

OL/OM - Clash : Le nouveau coup de gueule d’Aulas !

Bien que l’Olympique Lyonnais n’ait pas fait appel de la décision de la commission de discipline suite aux incidents survenus lors de l’Olympico face à l’Olympique de Marseille, les joueurs du club rhodanien ont vu leurs sanctions s’alourdir. De quoi permettre à Jean-Michel Aulas de pousser une nouvelle gueulante.

Les derbys entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille sont toujours chauds, et quand les deux clubs olympiens sont en concurrence directe pour une place en Ligue des champions, les matchs n’en sont que plus engagés. L’Olympico du 18 mars dernier n’a pas dérogé à la règle. Outre les 5 cartons jaunes distribués durant la rencontre remportée par l’OM 3 buts à 2, les esprits se sont échauffés sur le terrain à l’issue du match ainsi que dans les couloirs où Anthony Lopes avait eu une altercation avec un membre de la sécurité de l’Orange Vélodrome. De quoi pousser le club phocéen à faire appel aux sanctions de la décision de la commission de discipline communiquée le 24 avril dernier. La commission d’appel a alourdi les peines des joueurs lyonnais lundi, ce qui n’a clairement pas plu à Jean-Michel Aulas.

« Le club qui a fait appel est venu obtenir la pénalisation du club qui n’avait pas fait appel »

« C’est une grande surprise. Je n’imaginais pas qu’une commission d’appel puisse déjuger une commission de première instance. Nous sommes des gens légitimistes et j’avais décidé de ne pas aller devant cette commission d’appel car je suis membre du Comex de la Fédération. Le club qui a fait appel est venu obtenir la pénalisation du club qui n’avait pas fait appel et avec lequel il est concurrent pour la Ligue des Champions. Et on sait qu’un accès à la Champions League, c’est 40 à 50 millions. C’est une décision inattendue et très surprenante ». a regretté le président de l’OL Jean-Michel Aulas par le biais d’un communiqué officiel dans des propos retranscris par Footmercato.

Articles liés