Accès direct au contenu

Foot - OL

Attentats à Paris - OL : Ce protégé d’Aulas qui évoque la «tragédie» dans un «pays en guerre»…

L’horreur a touché la France vendredi dernier. De terribles attentats ont eu lieu à Paris. Le monde du sport ne reste pas insensible à cette tragédie.

La France est sous le choc. Des attentats sanglants ont eu lieu vendredi soir à Paris. Les victimes sont nombreuses et les hommages se multiplient depuis cet épisode tragique. « Ça fait vraiment peur. Je n’ai pas de mots pour parler de cette terrible tragédie. C’est inacceptable. C’est tout un pays qui est touché », a expliqué Clément Grenier, le milieu de terrain de l’OL, sur Francefootball.fr.

«J’ai le cœur serré»

« Désormais, nous sommes un pays en guerre. Alors il faut être unis, tous ensemble », a ajouté l’international français, très touché. « Stade de France ... Bataclan ... Paris ... France ... Plus que jamais solidaire ... Plus que jamais avec mon pays », avait twitté peu après le drame Clément Grenier. « Heureusement, je n’étais pas à Paris, j’étais à Rome. Mais j’étais très triste de tout ce que je voyais à la télévision. J’ai le cœur serré. Ensemble, nous devons nous battre et prier pour un avenir meilleur pour nos enfants et pour l’humanité en général », a souligné de son côté Marquinhos dans une interview accordée à Yahoo.

Marquinhos est tombé amoureux de Paris

« La Tour Eiffel est un endroit merveilleux, incroyable, magique. J’aime aussi me promener sur les Champs-Élysées, qui est une avenue avec de nombreux magasins, plusieurs Brésiliens et des gens partout. Pour terminer, il faut aussi visiter l’église du Sacré-Cœur, le point le plus élevé de Paris. Vous pouvez voir toute la vielle et cela offre une vue privilégiée. C’est un lieu béni », a ajouté le Brésilien, tombé sous le charme de la capitale française.

Articles liés