Accès direct au contenu

Allez savoir

OL : Malouda, un retour sur le modèle Malbranque ?

Florent Malouda

Laissé aux oubliettes du côté de Chelsea, Florent Malouda a-t-il des chances sérieuses de rebondir à l’Olympique Lyonnais dans les mois qui viennent ? A entendre Jean-Michel Aulas, tout reste ouvert dans ce dossier.

« Sincèrement, je n’ai pas d’éléments, est-ce que Flo est en fin de carrière ? Je ne peux pas dire s’il nous intéresse. C’est à Rémi de juger de son potentiel. On verra », expliquait Jean-Michel Aulas cette semaine dans les colonnes du Progrès. Une première sortie remarquée de la part du président de l’OL qui ne ferme pas la porte à son ancien protégé. A 32 ans, Malouda connait une situation critique puisqu’il s’entraîne désormais avec les équipes de jeune de Chelsea. Du coup, Aulas se met à la mode du come-back

Malbranque, Toulalan, Malouda…

Interrogé au micro de Téléfoot dimanche matin, le président rhodanien a de nouveau évoqué la situation de l’international français : «  Cet été, on a beaucoup parlé d’un retour de Toulalan, ça pouvait se faire avec Malaga, mais on n’a pas évoqué le sujet concernant Florent Malouda. Si un jour Rémi Garde vient m’en parler, on regardera avec attention, mais c’est toujours très difficile de revenir dans son ancien club », assure t-il. Il est vrai que cet été 2012 aurait pu être celui des grandes retrouvailles à Gerland puisque Steed Malbranque a effectué son grand retour au club et que les contacts avec Toulalan et Malouda étaient bien réels. Sauf que dans le système actuel mis en place par Rémi Garde, l’utilité du milieu de terrain gaucher reste à évaluer.

Fausse ou bonne idée ?

Entre Michel Bastos, Lisandro Lopez, Alexandre Lacazette ou encore Steed Malbranque, l’entraîneur de l’OL dispose de nombreux éléments susceptibles d’occuper le flanc gauche de l’attaque rhodanienne. Autre solution : utiliser Florent Malouda en relayeur au milieu de terrain, un rôle qu’il a pu occuper dernièrement avec l’équipe de France et dans lequel il s’était montré plutôt à l’aise. Rémi Garde dispose donc des cartes nécessaires en main pour juger de l’utilité, ou non, d’un tel transfert à Gerland. Le technicien de l’OL semble en tout cas avoir le champ libre dans ce dossier puisque Chelsea, qui attend patiemment que son Frenchy déserte les lieux, ne le retiendra pas.