Accès direct au contenu

Fracture ouverte

OL Lloris taille les supporters

Samedi, les Lyonnais n'étaient pas à la fête face à Caen, avec des supporters déchaînés. Hugo Lloris, lui, défend son entraîneur et le match de l'OL.

Pour son dernier match à domicile, l'Olympique Lyonnais aura offert un nouveau match triste dans une fin de saison, décidément cauchemardesque. C'en est trop pour les supporters qui ont lâché définitivement leur équipe et plus particulièrement leur entraîneur, Claude Puel. Des banderoles, slogans et autres auto-collants anti-Puel, ainsi qu'un désertion des tribunes avant la fin du match qui ne sont pas vraiment du goût du gardien, Hugo LLoris.

"On aurait préféré avoir un douzième homme plutôt qu'un public contre un homme"
L'international français, après le match, a indiqué : "On aurait préféré avoir un douzième homme plutôt qu'un public acharné sur un homme. Claude a le mérite d'avoir été solide tout au long de la saison et d'avoir défendu l'équipe". Il ne comprend d'autant pas que, pour lui, l'OL "n'est pas passé loin de la victoire. Ca ne nous a pas souri mais on a tout tenté. Ca se joue sur pas grand chose". Des deux côtés car Caen aurait pu aussi l'emporter si Cissokho, entre autres, n'avait pas sauvé sur sa ligne un tir d'Hamouma.