Accès direct au contenu

Bonne rentrée

OL : les 3 bons points de Gourcuff

Aligné comme titulaire en amical contre l’Athletic Bilbao, Yoann Gourcuff a confirmé ses bonnes dispositions actuelles révélées par Rémi Garde. Et s’il revenait à son meilleur niveau ?

Un physique très affûté
« Ça fait quelques années que je n’ai pas pu faire une préparation normale. Pour l’instant, ça va. Je suis a même niveau que les autres, je n’ai pas de retard ». Yoann Gourcuff a presque tout dit. Le Lyonnais, enfin, a eu les soins qu’il mérite pour attaquer une saison complète et son physique du jour ne le trahit pas. Le visage émacié, les jambes légères, il n’a pas compté ses efforts et a été très présent dans le lancement du jeu et le repli défensif. Dégoulinant de sueur, il est sorti à la pause avec l’impression du travail bien fait.

Au point, tactiquement et techniquement
En fin de saison dernière, Gourcuff avait convaincu Laurent Blanc de le tester avant l’Euro grâce à quelques matchs de qualité. Sur ces premières 45 minutes, on a retrouvé un bon Gourcuff. Aligné dans un 4-2-3-1, derrière Lisandro, le Breton a toujours joué juste, toujours vers l’avant. Sa qualité de passes, sur les corners ou dans le jeu courant, semble intacte. De même que sa conservation du ballon. Bémol : il a parfois dû multiplier les touches de balle et ralentir le jeu mais a globalement séduit. « C’était correct après un stage intense, dur. Mais il faut souligner l’enthousiasme qui l’a animé, notamment chez les jeunes », expliqua-t-il après coup.

Une entente complice avec Lisandro
En première période, un seul Lyonnais a été plus présent que Gourcuff : Lisandro Lopez. Contrôles, passes, appels : l’Argentin n’a quasiment rien raté ! Surtout, la connexion entre les deux hommes a sauté aux yeux. Gourcuff et « Licha » ont même permuté par moments pour apporter le danger au plus près des cages adverses. « Globalement, c’est satisfaisant, correct, avoue Gourcuff. On a eu quelques enchaînements de qualité, avec du mouvement. Le seul regret ? Qu’il n’y ait pas eu de but ».