Accès direct au contenu

Match capital

NSakala : « Aucun regret dêtre resté à Troyes »

N’Sakala : « Aucun regret d’être resté à Troyes »

Avant de recevoir Nancy samedi soir (20h), le Troyen Fabrice N’Sakala s’est confié au 10 Sport. Le latéral gauche qui était courtisé l’été dernier l’assure : il ne regrette pas d’être resté à Troyes.

Malgré la défaite (2-0) contre Saint-Étienne le week-end dernier, Troyes n’est plus dernier au classement…

Oui, ça va un peu mieux qu’en début de saison. Heureusement. Malgré le début de championnat difficile qu’on a connu, on a su se serrer les coudes et faire preuve de solidarité, c’est ce qui a fait notre force aujourd’hui dans le vestiaire. La victoire (1-0, 9e journée) contre Marseille a été un bol d’air. Les victoires en Coupe de la Ligue aussi nous avaient fait du bien. Maintenant, on a eu cette défaite à Saint-Étienne qui a stoppé notre petite série d’invincibilité, mais on espère rebondir ce week-end contre Nancy.

Cette rencontre est capitale pour Troyes ?

Je pense que ce match est un tournant dans notre saison. Mais d’après moi, Nancy est dans le même état d’esprit que nous. Comme nous, ils veulent sortir de la zone de relégation et comme nous, ils savent que c’est très difficile. Mais on ne se met pas non plus la pression. On se dit juste qu’il va falloir être plus costauds, plus agressifs et surtout plus efficaces.

« Nancy ? Un tournant dans notre saison »

Personnellement, comment vous sentez-vous depuis le début de saison ?

Je me sens bien. J’ai la chance d’enchaîner les matches et d’engranger de l’expérience au fur et à mesure. Maintenant, c’est vrai que je suis un peu déçu, car j’aimerais qu’on ait de meilleurs résultats.

Vous ne regrettez pas d’être resté à Troyes l’été dernier alors que certains clubs vous suivaient de près ?

Non pas du tout. Je n’ai aucun regret. Je sais qu’on est capable de faire de grandes choses. Si aujourd’hui je suis à l’ESTAC c’est parce que je l’ai voulu. C’était important pour moi de découvrir la Ligue 1 avec mon club formateur.