Accès direct au contenu

ENTRE DEUX

Montpellier : La drôle de posture de Nicollin

Louis Nicollin

Le président montpelliérain n’apprécie pas le début de saison de son club qui pointe à la 14e place mais veut à la fois croire que l’avenir sera meilleur. Il y a une expression pour cela : Avoir le c.. entre deux chaises.

Il est comme ça Louis Nicollin. Un jour il s’emballe et la semaine suivante il modère ses propos et c’est sans doute pour cela que la France l’apprécie. Ce samedi matin dans l’Equipe il revient sur ses propos vis-à-vis des joueurs. Au début du mois d’octobre, il avait annoncé laisser « un mois à ses joueurs avant de prendre des décisions » et puis finalement ça fait pshitt. « On ne va pas virer un type et perdre son transfert. Je ne suis pas complètement c… Pour le reste, disons qu’on est revenus à moitié sur les rails mais ce n’est pas suffisant » déclare-t-il avant la rencontre à Valenciennes ce samedi soir (20h). Le président de Montpellier déplore la 14e place de son équipe qu’il n’hésite pas à envoyer directement à l’étage inférieur si la situation s’empire. « Compte tenu des efforts qu’on a faits, ce n’est pas normal d’être quatorzièmes. Peut-être que ça va venir. Si ça ne vient pas, on ira en L2 et on repartira.»

« J’ai vieilli, je suis moins sanguin »

Chassez le naturel, il revient au galop comme le dit l’adage. Malgré sa retenue « J’ai vieilli, je suis moins sanguin », Louolou ne peut pas s’empêcher de lancer une petite pique à quelqu’un. Et cette fois, elle vise Younes Belhanda. « Je n’ai pas trop aimé ce que Belhanda a fait. S’il n’avait pas été expulsé, on aurait pris trois points car on les bougeait comme il faut » en parlant de son second avertissement contre le PSG à l’origine de son expulsion. Mais c’est vrai qu’il est plus sage Loulou.

Par Arnaud Boisteau