Accès direct au contenu

Foot - LOSC

Seydoux : « Je vais le trouver où l’argent ? »

Michel Seydoux, LOSC

La taxe à 75% du gouvernement français fait beaucoup parler. Dans les colonnes de L’Equipe, le président du LOSC Michel Seydoux est monté au créneau, lui qui est à la recherche d’un repreneur. D’après ses propos, ses chances de vendre le club se réduiront avec cette loi.

« Les mecs ne vont pas investir, je les comprends »

« Il n’y a plus d’acheteurs. Je n’étais pas en négociations, mais l’attractivité du club est passée de faible à catastrophique. En même temps, les mecs ne vont pas investir, je les comprends. Dans cette situation-là, je n’aurais pas mis un centime dans le football il y a dix ans. La valeur de mon entreprise vient de baisser du montant des impôts. Je vais le trouver où l’argent ? Si, demain, je dois passer devant la DNCG, je fais comment ? Pour donner un exemple concret aux gens, je vais être obligé de doubler le prix des places au Grand Stade la saison prochaine, en espérant garder le même nombre de spectateurs (39 567 de moyenne). Cette version de la loi est pire que la précédente car là, on ne va pas taxer les riches, c’est-à-dire les joueurs, mais les pauvres, c’est-à-dire les clubs. Mais je vais me battre pour que ce texte ne soit pas appliqué au football. »