Accès direct au contenu

SONDAGE DU JOUR

LOSC : Pourquoi Lille manque-t-il son début de championnat ?

Rudi Garcia

A Rennes, ce soir (20h45), les Lillois vont tenter de lancer leur saison chez des Rennais en perte de repères. Mais le LOSC n’est pas au mieux et pourtant tous les ingrédients sont réunis pour que le club nordiste prenne de l’ampleur. Pourquoi Lille manque-t-il son début de saison ? C’est notre sondage du jour.

Un stade tout neuf de 50 000 places, des recrues de choix, un public retrouvé et des ambitions nourries par une qualification en Ligue des Champions. Tous les ingrédients pour réussir la saison idéale sont pourtant réunis à Lille. Oui, mais voilà, ils n’y arrivent pas les Lillois. Leur 12e position au classement n’est pas alarmante, mais pas non plus à la hauteur d’un club aux ambitions européennes.

La pression du Grand Stade

Dès le premier match face à Nancy (1-1), on a senti des Lillois timorés par leur nouveau statut. Depuis, ils n'ont remporté aucun match dans leur Grand stade. D’ailleurs, peut-être trop grand pour ceux qui étaient habitués à l’étroit Stadium Nord Lille Métropole. Le buzz autour des abonnements, dont la barre des 30 000 a pu faire peur, n'a pas rassuré des joueurs émus lors de l'inauguration. Seuls deux points sur 9 possibles ont été glanés à domicile. Pas assez pour espérer faire peur aux futurs visiteurs.

Le départ de Hazard n’ pas été digéré

Le nouveau visage du LOSC, aussi séduisant soit-il, souffre de l’absence de son élément majeur. Le départ d’Eden Hazard n’a toujours pas été compensé et les performances moyennes de Lille laissent à penser qu’il y avait bien une Hazard-dépendance. La pépite belge coule de beaux jours à Chelsea pendant que les Dogues peinent à le remplacer.

Les recrues ne sont pas au rendez-vous

Le mercato a été conclu très rapidement dans l’été. Garcia a su trouver les bons plans pour refonder son effectif. L’arrivée de Marvin Martin était censé combler le manque d’Hazard . Seulement, l’ancien Sochalien connait des débuts poussifs. Son entraîneur lui fait même quelques reproches non –dissimulés . « Je le trouve presque trop collectif. Il faut qu’il prenne plus de responsabilités. Je préfère qu’il tente plus, quitte à ce qu’il y ait plus de déchets » dixit Rudi Garcia à la fin de la rencontre face à Lyon le week-end dernier. Ajoutez à cela la suspension de Salomon Kalou pour deux rencontres et qui sera sans doute absent contre Rennes ce vendredi. Il souffre d’une lésion aux ischio-jambiers de la cuisse gauche. Et Mendes, qui a encore besoin de temps… Bref, difficile de mettre une équipe en place dans ces conditions.

Le discours de Garcia ne passe plus

Il s’agit bien plus d’une question que d’une affirmation. Le tacticien lillois est loin de souffrir de la déconvenue d’un vestiaire. Il doit jongler avec les absences et les suspensions. Toutefois, sur le terrain, ses joueurs ne respectent pas les consignes. A l’exemple, de Marvin Martin contre le BATE BORISOV, qui s’est retrouvé complètement perdu dans le dispositif imaginé par Garcia. L’entraîneur a même du le sortir à la mi-temps du match. Le trio Mendes-Payet-Roux, très séduisant contre Lyon va peut-être lui permettre de trouver un nouvel élan.

Par Arnaud Boisteau