Accès direct au contenu

La fessée

Lille corrige Montpellier (4 - 1 )

Dans un match à sens unique, Lille s’est facilement imposé face à Montpellier (4-1). Voici ce qu’il faut retenir de cette rencontre

L’homme du match


Auteur d’un doublé (le troisième de sa carrière), Nolan Roux est incontestablement l’homme de ce match. Très remuant, il a constamment posé des problèmes à la défense montpelliéraine. Mais le Lillois s’est surtout montré très efficace devant le but, chose qui lui est reproché depuis le début de la saison.

L’ancien brestois a même offert le quatrième but à Ryan Mendès. Sa frappe, détournée par Jourdren, a terminé sa course dans les pieds de son coéquipier, qui n’a eu besoin que de la mettre au fond…

Le tournant du match ?

L’expulsion de Younès Belhanda, juste avant la pause, a nécessairement influé sur la rencontre. Même si Montpellier était déjà mené 2 à 0 avant le mauvais geste du Marocain, l’infériorité numérique héraultaise a scellé le sort de cette rencontre.

Côté débat : l’exagération de Pedretti et la sévérité du carton rouge direct ont de quoi alimenter vos discussions après cette rencontre...

Ça n’a pas marché


Titularisé au poste de milieu de terrain, le défenseur Mapou Yanga Mbiwa n’a pas réussi à s’imposer dans ce rôle. Lille a maîtrisé, comme à son habitude, l’axe du jeu et le capitaine montpelliérain n’a pas su s’imposer. Après l’expulsion de Belhanda, René Girard a repositionné Yanga Mbiwa en défense centrale. Et l’international français s’est montré bien plus à l’aise.

Le cas Kalou


Annoncé partant, Salomon Kalou a été titularisé par Rudy Garcia. Auteur d’une prestation convenable, l’Ivoirien a manqué un but tout fait en seconde période. Sorti sous quelques acclamations du public (qui d’ordinaire, le conspue…), l’attaquant lillois a expliqué au micro de Canal Plus ne pas être sûr de rester dans le Nord.

S’il s’agit de son dernier match, Salomon Kalou ne pourra pas dire qu’il a marqué les esprits du club…