Accès direct au contenu

Mercato : dossier chaud

Lille a fait une offre a Amalfitano

Libre en juin prochain et courtisé par les grosses écuries de Ligue 1, Morgan Amalfitano ne sera plus Lorientais la saison prochaine. Selon nos informations, Lille est en pole position pour l'enrôler cet été.

Après deux saisons et demi pleines, passées à Lorient, Morgan Amalfitano est bien décidé à franchir un palier en rejoignant un club plus huppé la saison prochaine. Le milieu lorientais a donc décidé de ne pas prolonger son contrat avec les Merlus, qui se termine en juin prochain. La possibilité de s’offrir gratuitement ce bon joueur de Ligue 1 séduit donc les gros clubs de l’Hexagone (Saint-Etienne, Bordeaux, Monaco, Marseille, Paris et Lille). En espérant qu’Amalfitano ait lui aussi hérité du syndrome Moussa Sow.

Amalfitano aurait refusé la proposition de Monaco
L’AS Monaco, où il s'est rendu lundi après-midi en compagnie de ses représentants, espérait couper l'herbe sous le pied à tous ses concurrents en le recrutant dès cet hiver. Pari perdu puisque Morgan Amalfitano aurait décliné la proposition de contrat des dirigeants monégasques. Le milieu lorientais sait qu’il n’aura aucun mal à trouver un point de chute l’été prochain et préfère attendre en faisant jouer la concurrence et monter les prix entre ses différents prétendants. Pour autant un club semble mieux placé que les autres sur le dossier : Lille. 

Paquet : « On est entré en contact avec Amalfitano »
Selon nos informations, le club du président Seydoux, a déjà formulé une proposition de contrat à Morgan Amalfitano. Lille qui avait déjà tenté de le recruter l’été dernier n’a d’ailleurs pas nié les contacts avancés avec le Lorientais. « On le suit depuis longtemps et on est effectivement entré en contact avec le joueur et ses représentants, confirme au 10 Sport, Frédéric Paquet, le directeur général adjoint du LOSC. Mais même s'il y a un intérêt de sa part pour nous rejoindre, aucun accord n'a été conclu. Il est encore dans une phase de rélexion et nous aussi. » Nul doute que la possibilité, de plus en plus concrète, de jouer la Ligue des champions l’an prochain et d’évoluer dans une équipe au jeu chatoyant constamment tourné vers l’offensive risque de fortement peser dans la balance et dans le choix de Morgan Amalfitano.