Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Ligue 1 - Taxe à 75 % : Une situation très inquiétante

La taxe à 75% devrait être effective incessamment sous peu. Une décision qui fait l’effet d’une bombe dans le monde du foot.

Vendredi, la décision de l’Assemblée Nationale concernant la taxe à 75% sur les hauts revenus a fait grand bruit dans le monde du football. Une décision très inquiétante pour l’avenir du foot hexagonal qui ne sera plus du tout attractif pour les joueurs étrangers. Et pour les joueurs locaux qui ne devraient pas attendre pour tenter l’aventure hors des frontières.

EN COLÈRE

Face à cette décision, Eric Di Meco, ancien joueur et consultant pour RMC, a réagi avec colère. « Dès que la taxe va sortir, il y a au moins un club qui va déposer le bilan. Ça veut dire que les joueurs de foot vont partir à l’étranger gagner plus d’argent qu’ici et les impôts vont aller à l’étranger. Donc c’est totalement démagogique parce que le football rapporte énormément d’argent à l’état, contribue énormément à l’effort national, à hauteur de 700 millions d’euros par an. Entre les charges sociales, les impôts des joueurs, ceux des clubs, c’est énorme ! Si l’Etat fait partir cette économie-là à l’étranger, il perd de l’argent. C’est là où cette taxe est paradoxale, parce que si elle est mise en place, le départ des joueurs vers l’étranger fait que l’Etat va perdre plus d’argent ! »

VERS UNE ÉMIGRATION MASSIVE

Une situation vraiment très inquiétante pour le football français qui devrait être très vite abandonné. Eric Di Meco l’a très bien expliqué. « Le président Seydoux l’a annoncé : le jour où cette taxe sort, le LOSC dépose le bilan. Ça veut dire entre 50 et 100 salariés du club sur la paille, et ça veut dire que toute les entreprises autour du stade ou qui travaillent grâce au football à Lille seront sur la paille. Il faut l’expliquer, ça. Parce que si les présidents montent au créneau, ce n’est pas pour ‘’gaver’’ les joueurs de foot. C’est parce que les clubs sont en danger, il y a des clubs qui vont mourir, avec toute l’économie qui va avec. Si tu passes les joueurs à moins de 100.000 euros par mois pour ne pas payer cette taxe, tous les joueurs s’en vont à l’étranger, et il ne reste que des « pipes » qui jouent en Ligue 1, que les clubs payent 50.000 euros et il y a donc moins d’impôts qui rentrent dans les caisses de l’Etat. Le joueur de foot n’est pas un exilé fiscal. Ils ont simplement à partir à l’étranger et payer leurs impôts normalement. »

Articles liés