Accès direct au contenu

Quotas

Le PSG et l’OM souffrent dun delit de facies

le10sport

Après seulement 8 journées, les clubs de Ligue 1 ne sont pas épargnés par l'arbitrage et les convocations devant la Ligue se multiplient. Et le couple OM-PSG est dans l''il du cyclone.

Un temps postés aux deux extrémités du championnat, l'Olympique de Marseille et le Paris Saint Germain sont logés à la même enseigne dans le domaine de l'arbitrage. Si Sylvain Armand, pour son retour aux affaires, et Souleymane Diawara ne semblent pas avoir d'atomes crochus en apparence, ils ont pourtant quelque chose en commun depuis un mois : une convocation de la Ligue après visionnage vidéo d'une prestation un peu trop musclée. La coïncidence entre les hommes d'Antoine Kombouaré et ceux de Didier Deschamps pourrait s'arrêter là si les appels du sifflet de la LFP n'affichaient pas une certaine tendance à se tourner vers les deux clubs pour infliger une sanction.

Traitement de défaveur
Résultat, 66% des joueurs convoqués depuis deux mois appartiennent soit à l'OM, soit au PSG, si l'on se fie au site officiel du 13ème de Ligue 1. Un chiffre qui confirme les récents propos de Diawara, particulièrement courroucé d'être la tête de turc des arbitres à chaque rencontre. Confirmation aussi du côté parisien avec les suspensions conjuguées de Diego Lugano, Jérémy Ménez et Blaise Matuidi pour le déplacement à Ajaccio, dans deux semaines.