Accès direct au contenu

Pastore, évidemment

Le onze bidon de L'Equipe

Comme à chaque journée de Ligue 1, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n’auraient pas dû jouer lors de la 16e journée.

Le onze bidon de la 16e journée

Benoît Costil (Rennes, 4) – Jean Calvé (Nancy, 3), John Boye (Rennes, 3), Arnaud Le Lan (Lorient, 2), Siaka Tiéné (PSG, 3) – Arnold Mvuemba (Lorient, 4) – Javier Pastore (PSG, 3), Julien Féret (Rennes, 4), Ryad Boudebouz (Sochaux, 4) – Kevin Gameiro (PSG, 3), Ireneusz Jelen (Lille, 4)

L’entraîneur bidon de la 16e journée : Jean Fernandez (Nancy)

Jean Fernandez est un passionné de football. Alors pourquoi s’acharne-t-il à faire jouer Nancy aussi pauvrement ? Certes, l’ASNL a des arguments offensifs limités mais le coup de la muraille ne fonctionne que rarement. Surtout quand on prend un but après 16 secondes de jeu comme à Bordeaux. On aurait pu penser que Nancy allait alors sortir. Que nenni. Les Lorrains ont attendu encore et toujours la faille en contre.

Ce manque d’ambition aurait pu être récompensé sans l’incroyable maladresse de Bakar (43e). Mené rapidement 2-0 en seconde, Nancy n’est pas plus sorti pour tenter de revenir. Désespérant.

L’arbitre bidon de la 16e journée : Benoît Bastien (Brest-Saint-Etienne)

Chose rare, une réclamation a été posée à l’issue d’un match. Elle vise Benoît Bastien qui a refusé de faire rentrer Jonathan Zebina pendant de longues secondes lors d’une action qui a débouchée sur l’égalisation des Verts.

A Dijon, Sébastien Desiage n’était pas non plus au mieux. Il a sorti un carton jaune envers Grégory Thil pour une simulation alors qu’il y avait pénalty pour une faute de Jérémie Bréchet. Son assistant ne l’a pas aidé non plus en signalant à tort hors-jeu sur une énorme action dijonnaise. A Bordeaux, David Bellion aurait pu enfin retrouver le chemin des filets mais son but a été refusé injustement par l’assistant de Tony Chapron.

Articles liés