Accès direct au contenu

Bonnets d’âne

Le onze bidon de L'Equipe

le10sport

Comme à chaque journée de championnat, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n'auraient pas dû jouer ce week-end lors de la 29e journée.

Le onze bidon de l'Equipe: Ospina (Nice, 4) - Gunino (Toulouse, 4), Mangane (Rennes, 4), Diakhaté (Lyon, 2), Fanchone (Arles-Avignon, 3) - Tettey (Rennes, 3), Lucho Gonzalez (Marseille, 4), Jussiê (Bordeaux, 4) - Briand (Lyon, 4), Mounier (Nice, 3), Erding (Paris SG, 4)L'entraîneur bidon : Claude Puel Encore un gros coup de la part de l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais. En faisant ses trois changements avant la fin du match, Claude Puel a réussi deux choses : se brouiller encore une fois avec Lisandro Lopez qui n'a pas compris pourquoi Puel l'a renvoyé sur le banc alors qu'il restait cinq minutes de jeu. Mais aussi s'enlever la possibilité de faire rentrer un défenseur central en cas de problème en fin de rencontre. Diakhaté étant déjà passé pas loin du deuxième jaune plus tôt dans le match, Puel aurait pu se laisser une porte de sortie. Les Niçois ont profité de l'erreur avec gourmandise.L'arbitre bidon : Stéphane Bré Toujours dans les bons coups, Stéphane Bré a encore brillé ce week-end lors de Nice-Lyon. Non content d'avoir attendu les toutes dernières minutes pour expulser un Pepe Diakhaté qui aurait mérité de voir les vestiaires plus tôt, il a accordé un but de la main de Civelli en toute fin de match. Un bilan un peu trop lourd.