Accès direct au contenu

Hommage aux Girondins

Le onze bidon de L'Equipe

Comme à chaque journée de championnat, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n'auraient pas dû jouer ce week-end lors de la 24e journée.

Le onze bidon de la 24e journée

Vedran Runje (Lens, 3) – Serge Aurier (Lens, 3), Lamine Sané (Bordeaux, 2), Mickaël Ciani (Bordeaux, 2), Gaëtan Bong (Valenciennes, 2) – Fahid Ben Khalfallah (Bordeaux, 3), Alou Diarra (Bordeaux, 3), Granddi Ngoyi (Brest, 3), Yohan Mollo (Caen, 3) – Youssouf Hadji (Nancy, 3), Kamel Ghilas (Arles-Avignon, 3).

L’entraîneur bidon de la semaine : Jean Tigana

L’ancien grand milieu des Girondins ne parvient pas à transmettre son amour du club à ses joueurs qui évoluent sans âme depuis de longs mois. Mais plus grave encore, ses consignes ne passent pas mieux. Pour éviter d’accroître la déroute que vivait son équipe à Lorient, Tigana a demandé à la pause à sa défense de ne plus jouer le hors-jeu. Chalmé, Sané, Ciani et Marange ne l’ont pas écouté. Mais peut-être n’avaient-ils tout simplement pas les moyens de jouer autrement.

L’arbitre bidon de la semaine : M. Bartolomeu Varela

Le nouvel ami des supporters lensois. L’arbitre qui avait accordé un but fantôme à Bordeaux face à Nancy (2-1) a encore fait fort à Bollaert avec deux penaltys oubliés pour le RCL et une expulsion imméritée pour Toifilou Maoulida. Laszlo Bölöni lui a reproché son attitude. « L'arrogance de l'arbitre l'a empêché de voir clair. Il a vu ce qu'il devait voir. Mais venir et me dire : "Peut-être que je me suis trompé mais je m'en fous et vous allez dans les tribunes"... » M. Varela a répondu ce lundi dans L’Equipe : « C'est inadmissible et révoltant», a-t-il réagi, assurant avoir seulement dit à l’entraîneur lensois : «On s'est peut-être trompés mais, s'il vous plaît, laissez-nous travailler dans le calme. »