Accès direct au contenu

3 ans après

Le Guen traumatisé par le PSG

Paul Le Guen connaît un certain succès à la tête de la sélection d’Oman. Une façon de se ressourcer après son aventure au PSG qu’il qualifie de traumatisante.

Oman, 93e nation mondiale au classement FIFA, est toujours en course pour la qualification au Mondial 2014. Pour la première fois de son histoire, le sultanat a atteint la dernière phase des éliminatoires de la zone Asie. Pour atteindre le Brésil, Oman devra décrocher l’une des deux premières places de son groupe composé de l’Australie, du Japon, de l’Irak et de la Jordanie. La sélection olympique a, elle, raté son billet pour Londres seulement lors du dernier match qualificatif face au Sénégal (2-0). Des performances qui redonnent du crédit à Paul Le Guen après son échec relatif avec le Cameroun et surtout son aventure au PSG. Un parcours qu’il n’a toujours pas digéré.

Le Guen : « C’est un traumatisme »
« Je ne suis jamais retourné au Parc des Princes, ni à St-Germain, ni sur un stade de Ligue 1, a-t-il révélé sur Canal +. C'est un traumatisme et c'est difficile d'enchaîner après Paris. J'ai tenu bon dans un contexte difficile avec notamment quatre présidents. Aujourd'hui, c'est un autre PSG. C'est un Paris qui va gagner. Je ne suis pas supporter du club. J'ai tourné la page. » Les supporters parisiens sans doute également.