Accès direct au contenu

Réçit

Jerome Queriaud lhomme qui a offert une playstation a A

le10sport

Jérôme Queriaud, animateur sur une radio stéphanoise, s'est illustré samedi dernier en offrant un petit cadeau à Jean-Michel Aulas. Il raconte...

Sur le site football.fr, Jérôme Queriaud, l'animateur du 6-9h d'Activ (voir vidéo sur le site), la radio leader de Saint-Etienne s'explique sur le geste symbolique en direction de Jean-Michel Aulas.

"Tout est parti de la fameuse phrase de Jean-Michel Aulas après le match aller à Gerland (0-1), explique Jérôme Queriaud. Activ Radio a voulu défendre les Stéphanois qui se sentaient affectés par cette phrase. Nous avons donc lancé un jeu antenne pour récolter toutes les Playstations des auditeurs qui le voulaient pour les envoyer par la suite à JMA".

Le geste est même arrivé jusqu'aux oreilles de Jean-Michel Aulas. "Il a d'abord réagi avec amusement en annonçant qu'il allait en faire don à une oeuvre caritative", confesse l'animateur.

Aucune complicité avec l'ASSE
"Contrairement à ce que Monsieur Aulas a pu dire, personne n'a été au courant de cette affaire, ni les officiels ni la sécurité. Les seuls avertis c'était moi, mes directeurs, les animateurs de la radio qui ont participé avec nous et les Magic Fans", précise Jérôme Queriaud.

"On avait convenu qu'une banderole devait être déployée à la quinzième minute par les Magic Fans ("JMA, ce petit cadeau de la part des supporters stéphanois"), ce devait être mon signal de départ. J'étais également en direct à la radio avec Thimothée, l'animateur présent dans le stade. J'ai profité de l'inattention, même la sécurité tournait la tête. Pedro m'a dit «c'est le moment ou jamais de traverser la barrière de sécurité.» Après c'était presque réussi, il n'y avait plus qu'à remonter la tribune."

Aulas : "Tire-toi"
"Je lui ai dit bonjour M.Aulas voici un cadeau des Stéphanois. Je pensais qu'il allait bien le prendre mais non il m'a dit: «tire-toi» et il m'a poussé dans les escaliers. Ce n'est pas le plus important. On a beau avoir perdu sur le terrain, on a eu notre revanche dans les tribunes. Le but c'était de faire sourire les gens et ce n'était pas sur le ton de l'agression."

"J'ai eu beaucoup d'appels de médias en tant que kamikaze qui a porté la Playstation. Mon Facebook est saturé, j'ai reçu pleins de soutiens, des messages très sympathiques. Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive de mener ce genre d'action. C'est un peu petit peu dans son registre et cela reste dans l'actualité. C'était une blague."