Accès direct au contenu

Déclaration

Gattuso livre sa vérité sur le cas Gourcuff

Gennaro Gattuso

Gennaro Gattuso revient sur le passage de Yoann Gourcuff au Milan AC dans France Football mardi. L’ancien milieu de terrain rossonero confirme de manière plus diplomate les propos de Paolo Maldini qui n’avait pas épargné Gourcuff.

Le joueur de Sion ne discute pas de la qualité de Gourcuff, en revanche Gattuso pointe du doigt son comportement : « J’ai toujours dit que Gourcuff est un très grand joueur. Son talent ne se discutait pas. Chez nous, il a eu quelques problèmes… S’il avait réussi à modifier certaines de ses attitudes… »

Un garçon esseulé
Invité à réagir sur les retards récurrents de Gourcuff, Gattuso explique que c’est parce qu’il était livré à lui-même : « Le fait d’arriver en retard, c’est parce qu’il manquait quelqu’un à ses côtés. Parfois, il ne se réveillait pas, le réveil ne sonnait pas. Mais ça arrive. Si tu es seul et que le réveil ne sonne pas, tu arrives en retard. Mais si tu as ta compagne, ta maman… Combien de fois ma femme m’a réveillé… J’avais conseillé à Yoann, un bon garçon, de venir vivre à Gallarate (commune située près de Milanello). Parce qu’à Gallarate, il y a moins d’occasions pour sortir ».

Le Milan AC responsable aussi de son échec
Gennaro Gattuso n’oublie pas d’inculper également son ancien club : « Selon moi, le club aussi s’est trompé. Le Milan a peu fait alors que Yoann possédait du talent. Quand un club pense que nous sommes tous pareils, il se trompe. Yoann avait 20 ans (quand il est arrivé au Milan). A 20 ans, on n’est pas tous pareils, je le répète. Quand tu arrives à Milan, on te donne une maison de 400 mètres carrés, on te fait vivre dans le centre, on ne se préoccupe pas de la manière dont tu te gères… Après, le Milan a réagi, quand Yoann ne savait plus se gérer. Il fallait y penser avant. Quand tu recrutes un joueur, il faut savoir qui tu as devant toi ».

Par Adrien Verrecchia