Accès direct au contenu

Loulou déteste Leproux

Episode II Nicollin insulte un president

Quand il ne peste pas contre ses joueurs, Louis Nicollin envoie du très lourd sur ses homologues présidents. Francis Decourrière, de Valenciennes, et Robin Leproux, du PSG, prennent très cher.

Parfois, la vie du journaliste à la recherche d'une polémique devient simple. Il suffit par exemple de tendre un micro à Louis Nicollin. C’est ce qui a été fait en marge du congrès de l’UEFA. Ce week-end, le président de Montpellier avait assuré que perdre contre Lens (1-4), et son ami Gervais Martel, ne lui déplaisait pas. Cette remarque a provoqué des remous parmi les présidents des clubs à la lutte pour le maintien avec Lens, à commencer par celui de Valenciennes, Francis Decourrière.

Decourrière est « le plus con »
La réponse, toujours pleine d’élégance, de Nicollin est vite tombée : « Il y a des dirigeants qui se plaignent ? Qu'est ce que cela peut leur foutre ? C'est complètement ridicule. Le plus con, c'est celui de Valenciennes. Je crois qu'il a la maladie d'Alzheimer », peut-on lire sur FOOT01. Nicollin se montre un peu moins insultant avec Robin Leproux mais tout aussi tranchant : « On vient m'interroger 30 minutes après notre défaite 4 à 1. J'avais les glandes. Et c'est vrai que je préfère perdre contre Gervais Martel, qui est un pote, que perdre contre Leproux du Paris Saint-Germain. Je ne peux pas le voir lui. » A force, c’est Loulou qu’on n’arrive plus à entendre.