Accès direct au contenu

Le changement c’est Deschamps

EDF : Les secrets du nouveau Deschamps

Didier Deschamps

Didier Deschamps a enfilé le costume de sélectionneur, c’est fait. Avec une première mitigée face à l’Uruguay (0-0) mercredi, entre pauvreté du jeu et espoir d’un renouveau, le boss des Bleus a encore du pain sur la planche. Mais quels sont les ingrédients de ce nouveau DD, le Deschamps sélectionneur ?

Du dialogue avec les joueurs
Dimanche soir, lorsque les Bleus ont commencé à arriver à Clairefontaine, Didier Deschamps a immédiatement commencé par un tête-à-tête avec chaque joueur. Franc, honnête mais ouvert au dialogue, le nouveau sélectionneur a souhaité établir une relation de confiance avec ses Bleus. « Il m’a dit qu’il me faisait confiance. C’est toujours agréable d’entendre ça du sélectionneur », a confié Mamadou Sakho après son entretien.

L’importance de l’attitude
Après Knysna et l’Euro 2012, Didier Deschamps n’a plus le choix… Il ne pourra tolérer aucun écart. « S’il y a une leçon à retenir, c’est qu’il est de plus en plus difficile de vivre dans un collectif, confie le nouveau sélectionneur dans L’Equipe. Cela m’amène à réfléchir dans mes choix évidemment. Je ne veux pas de joueurs qui puissent mettre le groupe en péril, quels qu’ils soient. C’est clair, je leur ai dit ». Même les petits écarts de conduite qui pouvaient passer à l’OM (défaut de permis de Diawara, retards de M’Bia), la Desch’ ne pourra plus les tolérer sous le maillot bleu. En espérant que ces belles paroles soient suivies d’actes…

Plus relax face aux médias
Là où à Marseille, Didier Deschamps semblait las, fatigué, lassé par le quotidien médiatique, le nouveau sélectionneur semble prendre du plaisir dans l’exercice de communicant des Bleus. Moins régulière, la conférence de presse du sélectionneur est l’occasion de voir un Deschamps systématiquement souriant, toujours prêt à rebondir sur l’intervention d’un journaliste ou à répondre à une question par une autre question... Toujours avec humour. Du grand DD, avec en prime, un nouveau look qui en jette…

Un look à la hauteur de la fonction
Ce nouveau style, les Français ont pu l’admirer lors de la présentation officielle du nouveau sélectionneur le 9 juillet dernier. Ce jour-là, Deschamps apparaît bronzé, tonique, délesté d’une quinzaine de kilos après un séjour à la thalasso de luxe de Merano, en Italie. « J’ai repris goût au sport, à la course », confie le sélectionneur. Fini l’époque où l’on comparait l’entraîneur olympien à Bart Simpson, désormais DD a élevé le niveau. Une refonte du personnage confirmée par le magazine masculin GQ qui voit un « Didier Deschamps drapé d’une élégance (saluée par de nombreux supporters sur les réseaux sociaux) qu’on ne lui connaissait pas. Comme ses joueurs, il doit encore trouver ses automatismes, notamment en ce qui concerne diverses dimensions : " La cravate est un peu trop courte et un peu trop large, idem pour le pantalon, nous explique la fashion police de GQ. Mais comparé à avant, effectivement, le changement est radical. Il tient le bon bout " ». Une première victoire pour le sélectionneur… Qui attend maintenant sa première sur le terrain !