Accès direct au contenu

Le Policier se réveille

Cris n’est pas mort

le10sport

Le défenseur brésilien de l'Olympique Lyonnais est bien décidé à connaître une deuxième partie de saison différente de la première. Sur le site officiel de Lyon, le Policier sort sa matraque.

Ses vacances

« Je suis resté en France. Ma famille est venue du Brésil. Nous étions 11 à la maison. C’était bien. On a rigolé. On est allé à Mégève, à Paris… cela a fait du bien… ».

Son début de saison cauchemardesque

« J’ai l’impression que je ne l’ai pas commencée. C’est dur toutes ces blessures. Tu te rends compte, 3 fois j’ai du m’arrêter. C’est la première fois de ma carrière. Chaque fois que je revenais à mon meilleur niveau, je me blessais de nouveau. J’ai besoin d’enchainer pour être bon. Sur les 26 matchs disputés, j’en ai joué 13… ».

Une trêve réparatrice ?

« J’en ai profité pour me soigner, me reposer. Maintenant, cela va, mais je ne suis pas encore prêt pour jouer ce samedi à Caen. On a décidé de prendre son temps, de bien travailler. J’espère revenir pour Lorient… ».

Cris est-il mort ?

« Non. Je suis toujours là. J’ai toujours envie… ».

Pourquoi l'OL peut gagner des titres

« Lisandro est bien revenu dans le coup. Lloris a été présent comme d’habitude. Et puis Yoann, Jérémy et moi, on va revenir… Il y a le championnat où aucune équipe n’a fait la différence. Il y a ce nouveau rendez-vous avec le Real Madrid qui sera encore favori. Et puis, n’oublions pas la Coupe de France qui débute ce samedi à Caen. J’ai gagné la Coupe du Brésil. Avec l’OL, je n’avais pas joué la finale face au PSG en 2008. Si on peut… »

Son message aux supporters

« Il faut qu’ils soient derrière nous. On en a besoin. Je sais qu’ils ont été déçus en début de saison, mais ils doivent nous aider, nous pousser. Et moi quand je les entends crier mon nom, cela me motive encore plus… ».